ATP - Bercy
Paire : "Ce qui est ressorti, c'est que j'étais un gros con"



Au bord des larmes, Benoit Paire est apparu extrêmement affecté et touché par l’année qu’il vient de vivre. A l’issue de sa défaite contre Paolo Lorenzi (6-4 7-6(4)), l’Avignonnais a fait part de son mal-être en conférence de presse. Dur…

Benoit, qu’est-ce qui prédomine après cette défaite ?
"J’ai fait mon match de tennis en donnant tout ce que j’avais. Je n’ai pas forcément très bien joué. Les gens m’ont applaudi et m’ont soutenu. C’était important pour moi. Il fallait que je rentre sur le court pour montrer que j’étais capable de le faire, de jouer en France. Je suis content du retour que j’ai eu."

Avez-vous demandé de jouer sur le court 1 ?
"Oui, c’était pour être bien avec les gens, pour sentir que le stade était plein et qu’il n’y avait pas que du négatif. J’en suis satisfait."

On sent une très grosse amertume, dans quel état d’esprit êtes-vous ?
"Je suis dans un état d’esprit normal. J’essaie de faire de mon mieux tous les jours, de m’entraîner, de tout faire bien. Cela n’a pas payé et j’espère tirer des enseignements sur tous les points, notamment au niveau de ma communication… J’ai fait des erreurs cette année. J’ai dit des choses qu’il ne fallait pas. Je n’ai pas toujours fait le nécessaire à l’entraînement que ce soit en fin d'année dernière ou en début d’année. J’en tire les conséquences aujourd’hui. J’ai reculé au classement, je ne joue pas très bien et je ne suis pas bien physiquement. C’est à cause de mes erreurs."

Cette saison est-elle un gâchis ?
"Non, car j’ai pris du plaisir à jouer parfois. J’ai fait demi-finale à Barcelone ou un troisième tour à Monte-Carlo. Ce n’est pas du gâchis, c’est dommage de finir ainsi et ce qu’il m’est arrivé cette année. J’ai donné le bâton pour me faire battre. A moi d’assumer ce qu’il s’est passé et de prendre conscience de ce qu’il ne faut pas faire pour faire mieux l’année prochaine."

A quel moment souhaiteriez-vous revenir en arrière ?
"Je ne peux pas revenir en arrière. Il faut voir le futur. Je dois en tirer des leçons pour corriger ces erreurs pour moi afin que je me sente bien et heureux. Je vais vraiment tout faire pour régler ça."

On sent une profonde tristesse, comme si vous vous retenez…
"J’ai fini ma saison sur un match où j’ai donné le maximum. J’ai eu des longues discussions (avec des personnes) avant le tournoi et j’espère qu’elles porteront leurs fruits."

Vous êtes dur avec vous-même…
"Je suis dur mais c’est normal que je le sois. Ce que je retransmets n’est pas ce que je suis. Pour moi, c’est très dur. Je n’arrive pas à me retrouver dans tout ce que je lis, je vois ou j’entends. Je ne peux pas être bien en rentrant à la maison. Finalement à part les personnes qui me connaissent vraiment, tout le monde pense que je suis comme ça. C’est dommage de ne pas retranscrire ce que l’on est en vrai."

Avez-vous envie de demander pardon ?
"Ce n’est pas du pardon que je demande aux gens. Ce qui est dit n’est pas toujours bien retranscrit. Les discussions avec certaines personnes sortent alors qu’elles ne devraient pas. Il faut que je prenne du temps pour moi et me retrouver. Et puis on verra."

Vous êtes blessé ?
"Non pas blessé, c’est juste un peu dur. Ça va passer je pense…"

Benoit Paire s'est complètement lâché lorsqu'il lui est dit que ce n'était pas le vrai Benoit Paire que l'on avait vu en 2016...



De votre envoyé spécial à Bercy

Tous les produits de Benoit Paire sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.