ATP - Bercy
Monfils, la mise au point



Au cours d’une conférence de presse organisée en marge du BNP Paribas Masters, Gaël Monfils est venu s’expliquer concernant différentes situations de sa saison 2016. Le Parisien a décidé de jouer carte sur table. Voici ce qu’il faut retenir.

Son virus à Roland Garros…
Le docteur Bernard Montalvan a expliqué les détails concernant son virus qui l’avait contraint à renoncer à Roland Garros. "Il a été hospitalisé le 15 mai à l’hôpital de Nyons. Il avait de la fièvre et il vomissait. Pendant quatre jours, il ne dormait pas et il faisait pas mal d’examens. On n’a rien trouvé. On a cherché toutes les sérologies possibles. Le diagnostic a été un syndrome viral non expliqué. Il a commencé à se sentir mieux début juin en mangeant et sans vomir. Il s’est entraîné de nouveau courant juin. J’ai une prise de sang avant son départ à Wimbledon qui était normale."

Sur son Wimbledon…
Après avoir renoncé à Roland Garros, Gaël Monfils avait effectué son retour lors de Wimbledon où il a été battu dès le premier tour par Jérémy Chardy. "J’étais aux Etats-Unis où je jouais sur gazon. J’avais fait quelques séquences sur « Périscope » pour montrer que je recommençais à jouer. Je me suis entraîné trois ou quatre jours. En revenant en Europe, j’ai eu une petite rechute. J’ai appelé le « doc » (le docteur Montalvan) la veille du match en lui demandant ce qu’il se passait. Il m’a dit d’essayer de jouer. Ma décision a été de jouer sans être à 100%. Je me sentais très faible. J’ai revu le médecin qui m’a conseillé de me reposer. Hier (lire ce dimanche), un article est sorti sur moi où il était dit que je m’entraînais en Floride le 14 juillet. Or ce jour-là, j’étais en vacances dans le Sud de la France avec ma famille."

Sur l’épisode de Trinec…
Alors qu’il revenait tout juste à la compétition, il avait été reproché à Gaël Monfils de ne pas avoir été à Trinec. Une fois encore, le Parisien a mis les points sur les i. "On m’en parle beaucoup car j’ai gagné Washington donc j’aurais pu être à Trinec (lieu du quart de finale de Coupe Davis contre la République Tchèque). Or, je n’ai pas été sélectionné ! Le capitaine m’a appelé et ne m’a pas retenu car je n’avais pas joué depuis longtemps et je n’avais pas réalisé un bon Wimbledon. J’étais toujours en phase de rétablissement. Lucas (Pouille) et Jo (Tsonga) avaient fait un quart à Wimbledon. Ils méritaient vraiment leur place dans l’équipe. C’est important de bien le clarifier. Je n’avais pas du tout ma place à Trinec."

Sur ses douleurs aux genoux et au dos…
Auteur d’un très bel été avec un titre à Washington, une demi-finale à Toronto et une autre à l’US Open, Gaël Monfils a pourtant connu des pépins aux genoux et au dos. Il s’en explique. "Mes premières douleurs sont apparues à la fin de Toronto. J’en ai parlé à personne, même pas à ma team. Au début des Jeux Olympiques, je le dis au « doc » que j’ai mal aux genoux mais aussi très mal au dos. Je pense à ma blessure chronique aux genoux et à ce qu’il m’est arrivé l’année dernière à l’US Open où je m’étais blessé au dos. J’arrive à Cincinnati où je gagne en rampant. Ensuite, je décide de ne pas jouer parce que j’ai le dos complètement bloqué. Je n’ai pas certifié que j’avais aussi mal aux genoux car je n’allais pas dire que j’avais mal partout. J’ai repris le tennis le jeudi précédant l’US Open. J’ai voulu prendre du temps."

Sur la demi-finale de Coupe Davis à Zadar…
Demi-finaliste à l’US Open, Gaël Monfils avait ensuite déclaré forfait à deux jours de la demi-finale de Coupe Davis contre la Croatie à Zadar. A l’époque, un faux mouvement dans les escaliers était avancé comme explication. "Effectivement, à un moment j’ai dû trébucher dans les escaliers et j’ai ensuite dit que je m’étais fait mal. Je ne sais pas pourquoi les personnes ont mis l’accent sur cet aspect alors que j’étais blessé aux genoux." Le médecin Montalvan détaille les blessures. "Il a deux problèmes : tendinite fissuraire sur son genou gauche avec un tendon assez abimé. Au genou droit, il a un rotule bi-partite, c’est à dire une rotule en deux morceaux. En novembre 2012, il s’était déjà arrêté. Il aurait dû être opéré et finalement on ne l’a pas fait. Ce sont des douleurs récurrentes de ses genoux. Quand il joue trop, il a de nouveau mal. En arrivant à Zadar, je lui fais une échographie pour contrôler son genou. Son tendon était enflammé. S’il souhaitait jouer, il devait le faire avec des anti-inflammatoires et des bandages. Pour jouer, la décision finale lui appartenait."

Sur son absence au BNP Paribas Masters…
Gaël Monfils a connu un nouveau coup dur physique en se retirant du BNP Paribas Masters. Le Parisien explique d’où vient sa blessure. "À Stockholm, j’ai perdu contre Elias (lors de son entrée en lice). Au premier point du tie-break (du premier set), j’ai tenté quelque chose que je n’aurais pas dû faire. Je me suis fait très mal en tombant. J’avais du mal à bouger sur le terrain. Je suis rentré chez moi et je sentais que j’avais du mal à respirer." Une fois encore, le médecin Montalvan a détaillé la blessure. "Gaël a fait un bilan assez complet de sa douleur inter-costale. Il a une déchirure sur le muscle transverse oblique, mais je pense que c’est plutôt l’oblique interne sur à peu près un centimètre. Je rappelle que Richard (Gasquet) a eu un problème identique mais beaucoup plus important. C'est une blessure embêtante quand on joue au tennis. Le diagnostic a été fait dès le 24 octobre et il était évident qu’il ne pouvait pas disputer le BNP Paribas Masters. On commence la réathlétisation cette semaine et la reprise du jeu s'effectuera dimanche, lundi ou mardi selon ses sensations."

Quid du Masters ?
Qualifié pour la première fois de sa carrière au Masters, Gaël Monfils sera-t-il présent à Londres ? Oui pour l'intéressé. "Je récupère vite. C’est aussi ma force. Même si je suis blessé, j’ai l’impression de récupérer assez vite. Pour l’instant, je serai bien à Londres et j’espère être à 100%. Après est-ce que je serai en forme ? Cela va dépendre de mes sensations mais au moins être à 100% et c’est mon objectif."

Sur son explication avec Yannick Noah...
Après la demi-finale de Coupe Davis, Gaël Monfils et Yannick Noah se sont vus afin de s'expliquer. "Avec Yannick (Noah), on s’est vu. Il m’a expliqué son point de vue sur la Coupe Davis et sur ma Coupe Davis. Il m’a dit ce qu’il ressentait de ce que je donnais à la Coupe Davis. À partir de ce moment-là, on s’est accordé. Il a des attentes par rapport à moi que je ne pensais pas forcément. Je pense que je n’ai pas fait les bons choix pour lui. Il y a des choses où j’ai pu le décevoir et je m’en suis excusé car Yannick est quelqu’un qui compte beaucoup pour moi. Avoir cette année des polémiques avec Yannick m’a beaucoup affecté. J’ai mieux compris et cerné ce qu’il attendait de moi. Je lui ai dit que j’étais désolé pour ces incompréhensions."

Lorsqu'il a évoqué le Masters de Londres, Gaël Monfils n'a pas oublié de rendre hommage à sa mère :



De votre envoyé spécial à Bercy

Tous les produits de Gael Monfils sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.