ATP Finals Murray est énorme !



Andy Murray est incroyable ! Au terme d’une rencontre intense et absolument renversante, le numéro un mondial s’impose 5-7 7-6(5) 7-6(9) après un combat de 3h38 de jeu contre Milos Raonic et en ayant écarté une balle de match !

Souvenez-vous. Il y a deux semaines jour pour jour, Milos Raonic, forfait pour la demi-finale du BNP Paribas Masters, permettait à Andy Murray de devenir numéro un mondial. Deux semaines plus tard, le Canadien a bien failli lui en priver, même s’il n’est pas encore assuré de rester numéro un mondial (attente du résultat de Novak Djokovic).

Dès le début de la rencontre, Raonic met sous pression le Britannique, en s’appuyant sur son service (89% de réussite sur ses premières dans le premier set). Cela ne se limite pas à son service car dès qu’il en a l’opportunité, Raonic vient au filet (10 sur 15 dans le premier acte). Sur sa cinquième occasion de break à 5-5, ses efforts sont récompensés. Le numéro un mondial commet un jeu catastrophique avec trois vilaines fautes en coup droit et une double faute. Mais surtout, il bouge mois bien. La fatigue des dernières semaines se fait ressentir.

L’entame de deuxième set perd légèrement en qualité de jeu. Après avoir écarté deux balles de break, Milos Raonic pense avoir fait le plus dur en prenant la mise en jeu de son adversaire. Mais ce serait mal connaître Andy Murray qui revient immédiatement. Une guerre des nerfs s’installent. Alors qu’il passe à deux points de la sortie à 5-5 dans le jeu décisif, Murray vient au filet chercher la balle de set dont il profite dans la foulée.



Quatre breaks consécutifs, une fin de troisième manche folle !

Le troisième set est un véritable thriller. Les deux joueurs tiennent leur mise en jeu jusqu’à 4-4. La folie s’empare alors de l’O2 Arena avec quatre breaks consécutifs ! Breaké à deux reprises et trahi par son service, Milos Raonic fait alors preuve de ressources mentales pour revenir à deux reprises, en étant aidé par la fébrilité d’Andy Murray côté coup droit. La tension est à son paroxysme au cours d’un jeu décisif dingue. Alors qu’il sauve trois premières balles de match, Milos Raonic s’en procure une, parfaitement effacée par Murray. Et sur sa 54ème faute directe de la rencontre, Raonic craque avec ce coup droit dans le filet. Après 3h38 de jeu d'un duel irrespirable, l'O2 Arena est soulagée. Malgré la fatigue, Andy Murray ne veut pas abdiquer. Désormais, la pression est sur les épaules de Novak Djokovic qui doit l’emporter pour encore avoir une chance de terminer numéro un...

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.