ATP - Indian Wells Gulbis pour Nadal

Ce sera peut-être LE huitième de finale à suivre absolument. Rafael Nadal, qui s'est qualifié sans jouer tout à l'heure, retrouvera Ernests Gulbis. Surfant sur son excellente forme du moment, le Letton a su retourner Andreas Seppi, pourtant 20e joueur mondial, sur le score de 5-7 6-3 6-4. L'enchaînement infernal des matchs semble n'avoir pour l'instant que peu d'effet sur l'enfant terrible du tennis.


9 commentaires

1. Le lundi 11 mars 2013 à 22:43, par rafa/did

pas mal pour un qualifier! mais contre un Nadal! il a toute intéret a conserver sont éxèllente forme!

2. Le lundi 11 mars 2013 à 22:44, par Grand Chelem

"L'enchaînement infernal des matchs semble n'avoir pour l'instant que peu d'effet sur l'enfant terrible du tennis".

Tu l'as dit.

3. Le lundi 11 mars 2013 à 23:13, par Nico69

Je l'aime bien le Ernests. En plus d'être talentueux il a beaucoup d'humour et ce qu'il faut d'irrespect pour ne craindre personne.
Que le dilettante éteigne l'esprit de sérieux ! Vamos Gulbis !!

4. Le lundi 11 mars 2013 à 23:19, par VamosRafa31

Vamos Rafa! Fouette le moi à ce letton ! :P

5. Le lundi 11 mars 2013 à 23:30, par realsurfer64

vas y Gulbis! vise léjnoux! hin hin hinnn
plus sérieusement, à considérer le nombre d'UE de Gubis contre Seppi, je n'aurais pas écrit "ne semble avoir que peu d'effet" :)
Reste que s'il peut s'appuyer sur un bon service, il a un type de jeu qui peut enquiquiner Nadal.

6. Le mardi 12 mars 2013 à 01:11, par Rajamilé

Nadal le bat tout le temps, Je ne comprends comment certains peuvent s'enflammer sur cette rencontre. Ne rêvez pas, Nadal va gagner. Franchement, il y a des baffes qui se perdent...

7. Le mardi 12 mars 2013 à 01:31, par Miyo

Et revoilà un prophète du tennis. Aussi stupide que belliqueux.

Pour en revenir au match, j'ai trouvé Gulbis fatigué justement, mais il a une vitesse de poignet assez phénoménale. Je ne le vois pas passer Nadal mais il est dans une telle dynamique actuellement...

8. Le mardi 12 mars 2013 à 10:34, par Grand Chelem

"j'ai trouvé Gulbis fatigué"

Ah bon ? Je l'ai vu courir sur toutes les balles et dans la durée, c'est lui qui a fait la différence sur le plan physique.

9. Le mardi 12 mars 2013 à 10:37, par Fox88

D'accord avec GC.

Quand il s'est fait rejoindre puis passer devant en fin de 1er manche, tout le monde a mis ça sur le compte du physique. Et derrière il remporte les 2 manches suivantes, alors que Seppi est un habitué des matchs à rallonge.

Il était cuit en fin de 1er set, mais frais ensuite...je pense qu'il a simplement dégoupillé mentalement dans le permier set, et ensuite il a fait son match en jonglant avec ses nerfs.

Ajouter un commentaire

Pour laisser un commentaire, vous devez vous inscrire ou vous identifier