ATP - Rome
Le Djoker est de retour



Après la tempête de la veille, on s'attendait à tout ou presque. Et c'est Novak Djokovic qui a soufflé le très chaud en dominant avec une autorité qu'on ne lui connaissait plus un Dominic Thiem complètement dominé et dépassé. Le Serbe l'emporte en 59 minutes et deux manches: 6-1, 6-0 en imposant son génie tactique, sa puissance, et sa constance, enfin retrouvée. Attention, Nole est de retour, c'est une certitude
.

Quand Nole crie, c'est souvent bon signe. Et son premier cri est venu très vite, dès le deuxième jeu, après avoir breaké son adversaire. Si Rafael Nadal se mettait 4 mètres derrière la ligne offrant une filière confortable à Thiem, Novak, lui, ne tombait pas dans ce piège. Très vite dans le terrain, offensif et précis, le Serbe dictait sa loi et remportait en 28 minutes la première manche.

Thiem groggy

Thiem, groggy, ne parvenait pas à résoudre l'équation et malgré le temps de repos, il ne retrouvait pas ses esprits et concédait encore son service dès l'entame de la manche. La leçon de tennis continuait même si l'Aurichien résistait un peu plus dans l'échange. Mais cela n'était pas suffisant, loin de là, tant Nole semblait concerné par les débats. Cela faisait bien longtemps que l'on avait pas vu le Serbe dans une telle concentration. Quelques cris plus tard, il bouclait donc cette demi-finale en 59 minutes sur le score glaçant 6-1, 6-0. Cette fois, c'est certain, le Djoker est de retour...



Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.