ATP - Rome Djokovic trop fort pour Tsonga

C'est terminé pour Jo-Wilfried Tsonga à Rome. Le Français a cédé en deux manches, 7-5 6-1 et 1h23 de jeu face à Novak Djokovic. En demi-finales, le numéro 1 mondial retrouvera le vainqueur du match opposant Roger Federer à Andreas Seppi.

Jo-Wilfried Tsonga ne pouvait pas rêver meilleur test avant Roland Garros qu'un match face au numéro 1 mondial. Faisant jeu égal avec le Serbe le temps d'un set, le Français a ensuite complètement perdu le fil. Les progrès sont là, il reste maintenant à trouver une certaine constance.

Le numéro 1 français pourra d'abord regretter cette entame de match ratée. Voulant se précipiter, le Tricolore commet trois fautes directes sur son premier jeu de service. Évidemment, Djokovic breake et se détache 3-0. Puis Jo rentre dans son match. Acceptant l'échange, tenant dans la diagonale, le Français donne du fil à retordre à son adversaire. Il recolle à 3-2, se laisse à nouveau distancer (4-2) puis revient à nouveau (4-4). Chaque débreak demande au Français de gros efforts, tant mentalement que physiquement. Djokovic, légèrement dominateur, fait l'effort pour rester devant au score. A 6-5, il profite d'une double-faute du Tricolore pour empocher la manche, 7-5.

Et derrière ? Plus rien. Totalement largué, que ce soit sur les jambes ou dans la tête, Tsonga n'y arrive plus. En l'espace d'un quart d'heure, le Serbe mène déjà 4-0 dans ce second set. Certains spectateurs romains vont même jusqu'à siffler le Français qui peine, il est vrai, à gagner le moindre point. Logiquement, le match se termine rapidement. Djokovic boucle l'affaire en moins d'une heure et demi, 7-5 6-1.

Malgré cette fin de match ratée, la semaine romaine de Jo-Wilfried Tsonga reste positive. Il aura été sérieux face à Troicki, solide face à Del Potro et au niveau - le temps d'un set - de Novak Djokovic ce vendredi. Il reste désormais une semaine au numéro 1 français pour effectuer les derniers réglages avant l'échéance ultime : Roland Garros.

La raquette de Jo-Wilfried Tsonga, ici !

0 commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pour laisser un commentaire, vous devez vous inscrire ou vous identifier