ATP - Tokyo Encore une finale pour Raonic !

Il est l'un des hommes forts de cet après US Open. Titré à Bangkok au terme d'une semaine parfaitement maîtrisée qui l'a vu taper deux membres du top 10, Milos Raonic s'est de nouveau qualifié pour la finale d'un tournoi à Tokyo. Il a pour cela battu Ivan Dodig 7-6(4) 6-1. Comme en 2012 donc, il sera au rendez-vous de l'ultime tour japonais. Gagnera-t-il cette fois ? C'est Juan Martin Del Potro qui débarque...

5 commentaires

1. Le samedi 05 octobre 2013 à 12:07, par Nartis

Non, non et non !!

Je veux pas de lui au Masters cette année ! Aucune perf en Grand Chelem, et en Masters 1000, seule sa finale sauve les meubles. Quand on voit son potentiel contre le top 4 où il ne bat que Murray, le voir à la Masters Cup serait comme une touffe de poils dans la soupe...

2. Le samedi 05 octobre 2013 à 12:15, par Tennis

Raonic a inscrit 495 points en GC. C'est moins que Haas, Almagro, Isner, Seppi, Youzhny ou Janowicz. Effectivement cela fait tâche.

Maintenant on connaît les règles du jeu : il y a aussi les 500 et 250. Raonic joue beaucoup pour gratter un maximum de points. Si devant ça jouait autant et si les résultats suivaient, il ne serait pas dans la course. Quand je vois que Federer, en ballottage, ne joue que trois tournois sur le dernier trimestre, je me dis qu'après tout pourquoi un joueur, qui enchaîne les tournois (dont la Coupe Davis) et qui a l'envie ne mériterait pas de se qualifier ?

3. Le samedi 05 octobre 2013 à 12:19, par Chokella ( ex Delpo )

Malheureusement je crains qu'on ne le retrouve parmi les 8 meilleures dans les prochaines années.

Et dans 5 à 10 ans, quand les gros serveurs auront prit le pouvoir, à quoi ressemblera le Masters ? A des Isner / Karlovic ? Non merci.

4. Le samedi 05 octobre 2013 à 12:23, par 20YY

Raonic, le tennis du futur (malheureusement)

5. Le samedi 05 octobre 2013 à 12:40, par Nartis

3@ Isner au Masters ne me choquerait pas tant que ça tant il est capable de gêner les joueurs du top 5 (Nadal à Miami 2010, Djokovic à IW 2012 et Cinci' 2013, Ferrer à Bercy 2011), même en 3 sets gagnants (Nadal à Roland 2011, Murray à l'US Open 2011, Federer en Coupe Davis 2012). Son jeu est beaucoup plus complet que Raonic, qu'il domine d'ailleurs au H2H (même si ça ne veut rien dire, ça montre les différences de leur jeu au premier abord similaire).

Raonic au Masters pourrait gêner les joueurs entre la 5ème et 10ème place mais le haut du tableau le ruinera ! Dès que son service est maîtrisé (ce qui n'est pas une mince affaire, je vous l'accorde), il est englué car il n'a aucun plan B.

Ajouter un commentaire

Pour laisser un commentaire, vous devez vous inscrire ou vous identifier