ATP Del Potro à la folie



L’année 2016 sera marquée par le fantastique retour de Juan Martin Del Potro. Après deux années de galère, l’Argentin a ému le monde entier. Et dire qu’il était proche de tout arrêter…

Dans le coeur des fans et des amateurs de la petite balle jaune, le joueur de l’année 2016 se nomme Juan Martin Del Potro. Élu come-back de la saison par l’ATP, l’Argentin a ému tous les passionnés de tennis. Celui que l’on surnomme la tour de Tandil revient sur le devant de la scène après deux ans de galère où les blessures aux poignets ont bien failli lui faire perdre l’amour de sa vie : le tennis. Car c’est bien ça qu’il a retrouvé en 2016. « Pour être honnête, j’ai souvent pensé à arrêter ces deux dernières années. Lors de l’été 2015, j’étais très proche de tout arrêter, a-t-il confié au magazine allemand, Tennis Magazin. Personne ne pouvait me garantir que je pouvais revenir un jour sur les courts. Ce fut le moment le plus difficile de ma vie. Au final, j’ai continué à me battre parce que mes amis et ma famille m’ont persuadé que ce serait complètement fou d’arrêter ma carrière. »

« Lors de l’été 2015, j’étais très proche de tout arrêter »

Juan Martin Del Potro a offert des moments éblouissants aux spectateurs du monde entier. A Rio, il est héroïque pour décrocher l’argent. A l’US Open, il est émouvant quand le public new-yorkais, très largement sud-américain ce soir-là, se met debout en scandant son nom. « J’en avais les larmes aux yeux » dit-il. Même aujourd’hui en revoyant cette scène, qui restera l’une des plus fortes émotionnellement de l’année, les frissons nous gagnent.



Le héros de tout un peuple

Et que dire de la victoire en Coupe Davis. Ce succès a marqué les esprits. « C’est quelque chose d'historique, un rêve. C'est l'année la plus importante de ma vie d'un point de vue émotionnel et tennistique » a lâché Del Po après le week-end. En Argentine, Juan Martin Del Potro est devenu un véritable héros à tel point qu’il occupe une place presque aussi importante que la légende Diego Maradona. Cette sensibilité à fleur de peau lui a permis de gagner le coeur de son peuple mais surtout de toute la planète tennis. A 28 ans, son retour sur les courts est simplement magique. Comme celui qui doit l’attendre du côté de Tandil, sa ville natale. Les « Del Po, Del Po » n’ont pas fini de résonner sur les courts du monde entier…



GrandChelem n°55 en téléchargement gratuit
Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 55, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.