ATP Monfils, envers et contre tous

Gaël Monfils au fond du trou ? Selon les informations relayées cette semaine, par L'Equipe notamment, les proches du joueur seraient en effet inquiets pour son moral. Alors qu'il s’entraîne actuellement sans staff, l'ex numéro sept mondial semble se couper un peu plus chaque jour du monde du tennis. Après une saison amputée des quatre mois d'été, le Français, 16ème joueur mondial en janvier dernier, pointe désormais au 77ème rang du classement ATP.

Un talent gâché ?
Gaël Monfils, c'est avant tout un talent exceptionnel. Un talent qui lui a permis de terminer meilleur junior en 2004 et de connaître une progression constante sur le circuit professionnel depuis. Un talent trop souvent compromis par son caractère fantasque et un physique fragile aussi. Nouvelle confirmation en 2012. Blessé au genou en mai, "Lamonf" s'est vu écarté des courts jusqu'en septembre. Privé de JO et des trois Grands Chelems estivaux, la motivation du tricolore au style de jeu si particulier s'en trouverait affectée. Henri Leconte le disait récemment "complètement perdu". Une inquiétude corroborée par la coupure que le joueur instaure avec le monde du tennis professionnel. Ayant changé de numéro de téléphone pour ne plus être joint et inactif depuis de long mois sur les réseaux sociaux, le tricolore semble se replier sur lui-même. Dans sa torpeur, Gaël a une nouvelle fois remercié son staff alors qu'il avait engagé un nouveau partenariat avec Olivier Delaître début décembre. Des atermoiements qui ne laissent rien présager de bon quant à la suite de sa carrière. Carrière dont d'aucun ne donnent pas cher de sa peau, l'estimant vouée à l'échec dans un futur proche.

"Monfils n'est pas déprimé"
A 26 ans, Gaël Monfils ne semble pourtant pas résigné. Seul, il se prépare pour la reprise des hostilités. Et, comme pour faire taire ses détracteurs, le double finaliste du Masters 1000 de Paris - éditions 2009 et 2010 - a reçu cette semaine sa wild-card pour le tournoi d'Auckland qui débutera le 7 janvier prochain. Dans la même veine, Thierry Champion, entraîneur fétiche du Parisien d'octobre 2007 à juin 2008, dément toute rumeur quant au retrait de son ancien poulain. Ayant récemment contacté Gaël, Champion affirmait "Oui il parlait de sa carrière. Il se posait des questions mais pas celle d'arrêter.". Quant à Nicolas Lemperin, agent du joueur, ce dernier allait plus loin, laissant entendre à L'Equipe que Gaël figurerait dans le tableau du tournoi de Melbourne. "Non, Monfils n'est pas déprimé. Il se prépare normalement. Quand j'entends dire qu'il est à deux doigts de tout plaquer, c'est n'importe quoi. Je lui parle trois ou quatre fois par jour et il a une bonne voix. Et puis, tenez, on vient juste d'acheter ses billets d'avion pour l'Australie.".

Gaël Mofils avait prouvé lors de son retour en septembre dernier que son talent demeurait toujours intact. Après une demie-saison d'absence, il s'était ainsi hissé en demi-finale à Metz et en quarts à Bangkok. Toujours apte à rebondir, notre fils à tous aura donc à coeur de monter l'étendu de ses capacités en 2013. Cela passe par un come-back tonitruant dès ses premiers matchs. Affaire à suivre donc dès le 7 janvier en Nouvelle-Zélande.

0 commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pour laisser un commentaire, vous devez vous inscrire ou vous identifier