Le blog de la rédac'
Le conseil de classe de l'Oncle Sam (2/2)



La première partie de la saison sur dur a pris fin le week-end dernier, après les deux grandes étapes que sont Indian Wells et Miami. La Rédaction a passé au crible les performances des pensionnaires des circuits ATP et WTA sur le sol de l’Oncle Sam. Après les dames, place à ces messieurs !

Félicitations

Novak Djokovic
Bien évidemment, Novak Djokovic s'en tire, encore une fois, avec les félicitations. Le Serbe sort de cette tournée avec les honneurs, et comment ! Un Sunshine Double compilant des sacres à Indian Wells et Miami, une performance qu'il réussit pour la quatrième fois de sa carrière. Mieux, sur les 12 matchs qui l'ont mené à ces deux titres, le numéro un mondial n'a lâché qu'un seul set. Bien qu'épisodiquement bousculé ça et là, Djokovic a encore fait régner sa loi sur la planète tennis. Et bien malin celui qui parviendra à le faire tomber !

Encouragements

Gael Monfils
Un quart à l'Open d'Australie, une finale à Rotterdam, Gael Monfils était très bien parti dans cette saison 2016. Toutefois, La Monf' a de l'ambition, montrant qu'il ne voulait pas s'arrêter là. Alors le Tricolore s'est offert deux nouveaux quarts de finale à Indian Wells puis Miami, sans pouvoir aller au-delà. Trois grands rendez-vous cette année et trois quarts pour Monfils. Encourageant pour la suite, alors que la terre battue débarque en force !

David Goffin
A contrario de Gael Monfils, David Goffin ne possède pas vraiment d'arguments de showman. Le Belge joue dans une filière plus classique, mais tout aussi efficace: aux États-Unis le mois dernier, Goffin s'est offert deux demi-finales ô combien importantes. S'il ne pouvait rien faire à Miami face à Novak Djokovic, il peut avoir des regrets concernant sa demie contre Milos Raonic, du côté d'Indian Wells. Cette dernière aurait pu lui offrir sa première finale en Masters 1000. Mais qu'importe, s'il continue de la sorte, Goffin pourra sans problème rejouer le rôle de trouble-fête à l'avenir !

Nick Kyrgios
Attention, ces encouragements sont en demi-teinte. Car si Nick Kyrgios a fait du bruit à Miami, autant sur court qu'en dehors, il a toutefois déçu trois semaines plus tôt. En effet, dès son entrée en lice à Indian Wells, il se fait éliminer par un certain Albert Ramos-Vinolas. Une contre-performance pour la tête de série numéro 24, mais qui arrive après un week-end tronqué de Coupe Davis... D'ailleurs, lorsqu'il est fin prêt, Kyrgios ne blague plus: son parcours à Miami peut le prouver, avec une toute première demie en Masters 1000... Prometteur !

Avertissements

Stan Wawrinka
Stan Wawrinka aurait pu -voire dû- s'éclater aux États-Unis. Son jeu puissant aurait pu lui permettre de tirer son épingle du jeu que ce soit à Indian Wells, ou à Miami. Cependant, il n'en fut rien ! S'il a débuté par un huitième de finale en Californie, il n'a pas eu le mérite d'enchaîner puisqu'il est brutalement sorti dès son entrée en lice en Floride... Difficile donc de savoir où en est le numéro quatre mondial à l'heure la saison de terre battue débute, avec pour point d'orgue un titre à défendre Porte d'Auteuil...

Andy Murray
Devenir père, c'est quelque chose qui a changé la vie d'Andy Murray. À tel point que l'Écossais voit sa famille comme sa "priorité numéro un", et ça commence à se voir sur le terrain. Pour revenir à la compétition ATP, Murray avait choisi Indian Wells, et rien ne s'est passé comme prévu ! Alors qu'on l'avait laissé en grande forme avec une nouvelle finale à l'Open d'Australie, le poulain de Mauresmo a enchainé les déceptions, entre troisième tour en Californie... et en Floride ! Une tournée américaine à oublier donc, alors qu'un ocre ne lui faisant plus peur pointe le bout de son nez !

Conseil de discipline

Jeremy Chardy :
Comme chez les femmes, un Tricolore prend place au conseil de discipline ! Ici, c'est Jeremy Chardy qui fait les frais de ses contre-performances. Car dans les deux Masters 1000 disputés le mois dernier, le Palois n'a pas vu le jour: deux défaites d'entrée, dès le deuxième tour, à chaque fois sans gagner le moindre set... Espérons que le changement de surface lui permette de se remettre dans le droit chemin, lui qui peut prétendre à des jours bien meilleurs...

Tous les produits de Serena Williams sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.