Le blog de la rédac'
Milos, ça va venir...



Avec une demi-finale à l'Open d'Australie, et sa première finale en Grand Chelem à Wimbledon, le Canadien continue de progresser. Il sera à suivre cet été mais aussi à l'US Open 2016.



Pas plus déçu que ça à l'issue de sa défaite ce dimanche, Milos Raonic semblait persuader qu'il allait avoir d'autres chances de ce type dans sa carrière. D'ailleurs le discours d'Andy Muray le concernant fut plutôt élogieux puisqu'il insista sur une valeur que connaît bien l'Ecossais : le travail. Tous ceux qui d'ailleurs côtoient le Canadien insiste sur ce point sachant que Milos n'hésite pas à constamment "investir" dans son projet. Rien n'est le fruit du hasard chez lui, et son jeu qui devient de plus en plus complet en fait progressivement un autre joueur que celui que l'on a connu quand il est arrivé sur le circuit.

Il n'est plus simplement un serveur. Il sait varier sa tactique et durant ce Wimbledon il a confirmé qu'il possède maintenant une vraie volée. Après il manque encore de constance, il est un peu trop « écolier » comme sur ses montées sur le revers d'Andy où il s'est pris un nombre incalculable de passings dans la diagonale. Il doit aussi être un peu plus truqueur, varier les temps de jeu, car même s'il veut installer son rythme cela nuit finalement à l'idée d'être encore plus fort dans le money time.

On l'a bien vu lors de cette finale dans les deux tie-breaks, il a été incapable de proposer autre chose, et finalement cela a fait la différence. Il reste qu'en dominant Federer en demi-finale et en revenant de deux manches à zéro face à David Goffin, le Canadien continue à marquer des points. Sans être encore le seul trouble-fête du big 5, il aura maintenant logiquement son mot à dire lors des grands rendez-vous pour que plus par exemple que Kei Nishikori par exemple. Et si il continue et ne renonce pas, il est presque certain qu'un jour il aura au moins une couronne du Grand Chelem.

Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.