Le blog de la rédac' Garcia et la belle erreur de diagnostic



Ce matin, deux jours après le sacre de l'Argentine, Caroline Garcia, leader du team France, a décidé d'annoncer à nos confrères de L'Équipe qu'elle allait mettre entre parenthèses sa carrière en Fed Cup pour se consacrer à 100% sur ses projets personnels. Cette décision qui aurait été prise bien avant la finale de la Fed Cup et le retrait d'Amélie Mauresmo a été justifiée dans les colonnes du quotidien sportif pour dit-elle se donner réellement les chances d'atteindre ses objectifs. La Lyonnaise parle notamment du Top 10 et surtout de réussir des performances dans les tournois du Grand Chelem.

Il est quand même aberrant de constater que le tennis est pratiquement la seule discipline où un joueur peut se permettre de snober une compétition où il faut défendre son drapeau national. Cela en dit long sur la nature même de ce "milieu", une fois que les mirages des dollars ont commencé à faire leur travail. Pour le cas Garcia, c'est encore plus nébuleux tant il est clair que l'épanouissement passait par la case France. Alors oui, elle a donné, et elle donnera encore peut-être, mais ce départ inattendu ne renvoie rien de bon.

D'abord parce que la Fed Cup, ce n'est que trois semaines par an au maximum (NDLR : en cas de qualification en finale) et que dans le cas précis de la France, on a une place dans le groupe mondial à défendre. On aurait donc préféré que Caro, un peu à la Federer, s'exprime sur son engagement et pose l'idée de défendre les Bleues simplement au premier tour voire en barrages. La pilule aurait été plus facile à digérer. On s'étonne d'ailleurs que cette option n'ait pas été inscrite dans ce petit plan de communication. Au contraire, on nous propose un arrêt brutal alors même que notre réservoir bleu blanc rouge est inexistant. Quelque part, il ne faut pas se voiler la face, Caroline Garcia met la maison France en péril.

Garcia met la maison France en péril

Mais comme elle a l'intelligence de parler d'ambition, personne n'ira oser réellement gratter là où ça fait mal. Et pourtant, si on lit entre les lignes, la décision envoie aussi un message assez clair. Celui d'un sport individuel où l'intérêt personnel primera toujours. Le seul défaut dans cette décision c'est que Caroline Garcia oublie son devoir d'exemplarité et le fait qu'elle est devenue le leader de cette équipe de France. Bien entourée (trop ?), la Française poursuit sa carrière dans un cocon familial qui a ses qualités et ses défauts. D'ailleurs à chaque fois qu'une aide extérieure est venue bousculer un système bien établi, l'aventure s'est terminée de façon assez brutale. On pense à sa collaboration avec Frédéric Fontang ou encore Nathalie Tauziat. On évitera ici de parler d'un syndrome "Bartoli" même s'il est évident que le modèle de celle qui a gagné Wimbledon doit apporter certaines certitudes au clan Garcia.

Le souci Garcia n'est pas d'ordre physique ou technique, il est mental et tactique et jouer la Fed Cup ou pas ne changera rien...

La seule réalité que personne ne peut ce matin contredire, ni elle, ni son père, c'est que jamais Caroline Garcia n'avait atteint une telle maîtrise que lors de ce week-end de finale de Fed Cup notamment face à des joueuses de ce niveau là. Impressionnante dans tous les compartiments du jeu que ce soit technique, physique ou mentale, Caroline Garcia s'est comportée comme une très grande championne en Alsace accumulant plus de repères que dans n'importe quel tournoi de seconde zone. On le sait, le souci Garcia n'est pas d'ordre physique ou technique, il est mental et tactique, et jouer la Fed Cup ou pas ne changera rien.

GrandChelem n°55 en téléchargement gratuit
Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 55, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.