Le blog de la rédac'
Nos tops et flops (1)

Comme chaque année, la rédaction de GrandChelem/Welovetennis.fr a décidé de décerner ses tops et flops dans le numéro de GrandChelem de fin d'année. Si cette saison 2016 aura été marquée par une énième désillusion en Coupe Davis et l’absence prolongée d’un certain Roger Federer puis de Rafael Nadal, elle est aussi peut-être le symbole d’un certain renouveau avec l’émergence chez les hommes comme chez les femmes d’une nouvelle génération. Alors, soyons positifs, et préparons déjà notre cafetière pour la première levée du Grand Chelem en Australie en janvier.



Mon Top
L'espoir d'un espoir
Roland Garros, dimanche 5 juin, Geoffrey Blancaneaux met le stade en ébullition. Lui, dont on a raillé le physique, la puissance, vient de battre l’espoir canadien Felix Auger-Aliassime dans un match plutôt épique (1-6, 6-3, 8-6). Ce duel symbolise à lui seul le parcours de ce champion en herbe. balloté, secoué, Geoffrey a fait front, sauvé trois balles de match, pour finalement triompher. « J’ai tout donné » expliquera celui qui succède chez les Tricolores à Gaël Monfils vainqueur en 2004. Son parcours confirme que le tennis reste un sport formidable, mystique, où le mental peut faire des miracles.

Mon Flop
Un départ si prévisible
Même si on le pressentait, il est toujours très triste d’apprendre qu’un événement tennis majeur soit rayé de la carte. L’Open de Metz, devenu plus tard le Moselle Open, a vu des grands champions fouler le court central des arènes et un temps celui du parc des expositions. Ses fondateurs, passionnés, dont le premier reste et restera Julien Boutter, ont tout fait pour que cet ATP250 soit une belle fête, un temps fort de la saison tennis au niveau international. Alors oui, l’on peut longtemps bavarder sur le fait que Metz ne soit pas une très grande ville, que la date n’était pas optimale, mais jamais l’on osera remettre en cause l’investissement des propriétaires. Au passage, on les remerciera aussi car c’est aux Arènes de Metz que GrandChelem est né puisque la sortie officielle du numéro 1 a eu lieu là-bas. Ici, on se souvient évidemment de l’accueil réservé à ce nouveau support, soutenu déjà par l’un des fondateurs du tournoi Patrice Dominguez. A l’heure où j’ai écris ces lignes, le départ de l’Open de Moselle était acté même si le déménagement à Taïwan a été refusé par l’ATP et les joueurs. Les organisateurs sont donc à la recherche d’un plan B, Il existe donc malgré tout une petite chance pour que l’épreuve reste à Metz. Affaire à suivre...
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.