Coupe Davis Stepanek, ce héros !






























Bis repetita pour les Tchèques ! La République Tchèque remporte sa deuxième Coupe Davis consécutive, la troisième de son histoire. Elle bat en finale la Serbie, à Belgrade, trois points à deux. C'est Radek Stepanek, 34 ans, qui a apporté le point décisif à son pays, en battant Dusan Lajovic 6-3 6-1 6-1. Un scénario similaire à l'année dernière.

Dans ce match décisif, c'était David contre Goliath. Mais contrairement à l'Ancien Testament, c'est le plus grand qui l'a emporté aujourd'hui. Face à Dusan Lajovic, 117è au classement et n'ayant jamais battu un seul membre du Top 50, la tache s'annonçait relativement facile. Et ce fut le cas. D'entrée de jeu, Stepanek met la pression sur son adversaire, alignant quatre jeux de suite après avoir perdu sa mise en jeu. Le vétéran tchèque est incisif, n'hésitant pas à monter au filet et y remportant de nombreux points. Agressif, Stepanek contrôle la fin du set qu'il remporte six jeux à trois. Mais malheureusement pour son adversaire du jour, ce n'est pas encore fini... Dans la deuxième manche, le Tchèque marche sur son adversaire et ne le laisse pas respirer. C'est bien simple : en étouffant Lajovic, il a la main mise sur le jeu et se promène, remportant le set six jeux à un. Lancé à pleine vitesse, Radek Stepanek ne plus s'arrêter. Le public, presque totalement acquis à la cause du Serbe, n'y changera rien. Stepanek passe un dernier coup de balai et s'adjuge la troisième manche six jeux à un. Le Tchèque hurle sa joie, il vient d'offrir la Coupe Davis à son pays.

Stepanek crucifie son adversaire, encore une fois

Cette édition 2013 ressemble étrangement à celle de l'année dernière. En finale, les Tchèques menaient comme cette année deux-un après le double, puis perdaient le troisième match de simple, avant de remporter la cinquième et dernière rencontre. Et là encore, les similtudes sont troublantes : comme en 2012, c'est Radek Stepanek qui offre le point décisif à son pays. Une sacrée performance, car avant lui seuls Fred Perry et Henri Cochet avaient réussi cet exploit ! Il est vrai qu'avec une équipe serbe diminuée en face d'elle -absences de Tipsarevic et Troicki- la République Tchèque était dans de bonnes dispositions. Malgré la présence de Novak Djokovic qui a remporté ses deux matches de simple, les Tchèques ont réussi à conserver leur titre. Une deuxième Coupe Davis en autant d'éditions, c'est une bien belle performance. D'autant plus que, contrairement à la finale 2012, les joueurs tchèques ont joué en dehors de leurs bases. Dans une arène surchauffée à Belgrade, ils ont su faire abstraction d'une foule bruyante et parfois irrespectueuse. La République Tchèque se succède donc à elle-même en cette édition 2013, et comme dit le dicton : "jamais deux sans trois"...

La raquette de Tomas Berdych, ici !

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.