Fed Cup
Entre Garcia et la FFT, une histoire sans fin...



Après l’annonce du groupe retenu pour affronter l’Espagne en barrage, Bernard Giudicelli s’est expliqué au cours d’une conférence de presse téléphonique. Voici ce qu’il faut retenir.

L’imbroglio autour de la situation de Caroline Garcia est loin d’être terminé. Dans la soirée de lundi, elle annonçait son absence des courts pendant un mois en raison d'une inflammation du nerf sciatique. Une blessure qui l'oblige à se retirer du tournoi de Stuttgart (du 24 au 30 avril) et à "effectuer une pause". La Tricolore précise qu’elle est censée revenir à la compétition à Rabat (à partir du 1er mai) ou Madrid (à partir du 8 mai). Rebondissement ce mardi matin puisque sur proposition de Yannick Noah, le comité exécutif a décidé de la convoquer pour le barrage face à l’Espagne (22 et 23 avril à Roanne).



Garcia convoquée malgré sa blessure

Bernard Giudicelli s’est ensuite expliqué au cours d’une conférence de presse téléphonique sur cette sélection en détaillant les faits. Le nouveau président de la Fédération française de tennis a affirmé avoir échangé avec Louis-Paul Garcia lors du tournoi d’Indian Wells. L’entraîneur et le père de Caroline lui a alors évoqué ses douleurs lombaires et la "pression malsaine liée à la Fed Cup" dont sa fille souffre. Le 8 avril, Yannick Noah fait part de son envie de retenir Caroline Garcia auprès du Bernard Giudicelli prétextant ses bons résultats actuels (demi-finale à Monterrey). Le lendemain de ce choix, Louis-Paul Garcia rappelle les problèmes physiques de sa fille mais "laisse au comité juger de l’utilité ou non de la sélectionner". Ainsi, le 10 avril, le président annonce aux joueuses, et donc au clan Garcia, la sélection. Il précise également que les autres joueuses "souhaitent sa présence" et qu’il lui "offre des soins au cours du stage de préparation".



Privée de Roland Garros ? "Cela fait partie des hypothèses" selon Giudicelli

Giudicelli souhaite donc s’appuyer sur les règlements. Ainsi, si la Tricolore n’est pas présente, elle sera sanctionnée : "Je n’ai pas les moyens de constater sa blessure. Je laisse ça aux professionnels. Si elle est absente du stage qui débute dimanche, ce sera un refus de sélection. La commission fédérale des litiges sera alors saisie." Celle-ci est composée par neuf bénévoles choisis par l’Assemblée générale de la FFT. Caroline Garcia va-t-elle se rendre au stage pour faire constater sa blessure ? Aujourd'hui, même si elle fournissait un certificat médical expliquant sa blessure, elle devra quand même s’expliquer devant cette commission. Alors que risque-t-elle ? Les sanctions peuvent aller d’une suspension des tournois sur le sol français à la radiation. Autrement dit, le président de la Fédération française de tennis a ensuite confirmé que selon la décision de la commission des litiges, la Lyonnaise pourrait manquer Roland Garros : "Cela fait partie des hypothèses."

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 57, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.