Fed Cup Bartoli : "Un moment exceptionnel"



Pour son premier simple en sélection, la Française Marion Bartoli a livré un match quasi-parfait en disposant de la Kazakhe Galina Voskoboeva 6-0 6-3. Une victoire qui a permis à la France de mener un point à rien, avant que les Kazakhes ne recollent au score dans ce match de barrage du Groupe II. Emue, Marion est revenue sur la rencontre en interview d'après match.

Marion, c’est votre première victoire en simple en Fed Cup. On imagine que c’est une grande joie…
C’est un moment exceptionnel pour moi aujourd’hui. Je suis tellement heureuse d’avoir remporté ce match. Je trouve aussi que la manière était là. Je me sentais bien sur le terrain. Il y a avait de très bons passages. Globalement, cela a été une expérience exceptionnelle.

Vous avez d’ailleurs réalisé un premier set exceptionnel…
Je pouvais difficilement imaginer faire un meilleur début de match. Je ne ratais quasiment rien. Je faisais énormément de points gagnants, que ce soit au service ou en retour. J’ai fait des services gagnants. Je bougeais très bien les jambes. Tout était quasiment parfait. Le début de deuxième set était un petit peu moins bien, mais c’était aussi assez logique. Malgré cela, j’ai beaucoup d’occasions pour la breaker. Mais elle arrive à garder son jeu de service. Quand je suis allée chercher ce break à trois partout avec un nouveau retour gagnant, c’était vraiment bon signe. Je dictais le jeu. J’étais la patronne sur le terrain et j’ai gardé ce fil conducteur jusqu’à la fin.

A la fin du match, vous tombez dans les bras d’Amélie et de vos copines. C’était un moment fort…
Je suis tombée dans les bras des copines et de tout le staff, nous sommes une équipe. Il y a aussi beaucoup de personnes qui nous aident à tirer le meilleur de nous-même, comme les kinés, le masseur, le cordeur et le médecin. C’est important de remercier tout le monde. Encore une fois, on forme une équipe. Je suis d’ailleurs très fière de faire partie de cette équipe. Chacun essaye d’apporter sa pierre à l’édifice pour essayer de remporter cette rencontre. On est toutes prêtes aujourd’hui. On a fait une super semaine d’entraînement et j’espère que cela va bien se passer pour Alizé aujourd’hui.

En termes d’émotion, comment avez-vous vécu ce match ? Car c’était un match un peu particulier…
J’ai eu la chair de poule au moment de l’entrée sur le court. Nous nous sommes regardées avec Alizé car on l’a eue en même temps. Quand on porte ce survêtement et que l’hymne retentit, ce sont des moments très intenses, mais je m’y étais préparée. J’ai produit beaucoup d’efforts à l’entraînement pour être prête sur le plan du niveau de jeu, et cela s’est vu tout de suite. Je suis rentrée tout de suite dans le match avec beaucoup d’intensité. Quand le niveau de jeu est là, on prend encore plus de plaisir. Tout a été parfait, comme la communication avec Amélie et le soutien du public. Cela restera un très bon moment de mon année.

Pouvez-vous nous parler de Yaroslava Shvedova, votre probable adversaire demain ?
Pour l’instant, je ne suis pas du tout concentrée sur le match de demain. Je vais profiter de ce que j’ai fait aujourd’hui. Je vais aller encourager Alizé et voir comment joue Shvedova. J’ai juste envie de profiter de ces moments-là.

On imagine que cette victoire a une saveur particulière. En quoi, était-t-elle différente d’un succès sur le circuit ?
On apporte, tout d’abord, un point pour son équipe. Cela a été un travail d’équipe pendant toute la semaine. On est sur le terrain pour l’équipe. On mène 1-0. On espère tourner à 2-0 ce soir. Mais quoiqu’il arrive, demain, on remet ça. Ce sont des moments humains et de fraternité qu’on ne vit pas le reste de l’année. Par contre, les grands matches que j’ai connus sur le plan individuel m’ont aidé à gérer ce moment-là. A certains moments, j’ai ressenti la même pression, la même intensité. Le partage et l’émotion sont uniques à cette compétition.

Vous avez beaucoup échangé avec Amélie Mauresmo tout au long du match…
Elle m’a aidée à cadrer mes émotions à des moments très précis. Elle m’a réconfortée sur mon niveau de jeu en me disant que je jouais très bien. On a aussi beaucoup échangé cette semaine lors des entraînements. Nous avons donc eu une très bonne communication en amont. Cela nous a aidés à ce que tout se déroule très très bien.

Après ce match, êtes-vous rassurée sur votre niveau jeu ?
Oui, cela va me faire énormément de bien sur le plan de la confiance et sur mon jeu. Arriver à tout de suite produire ce niveau de jeu me réconforte. Lorsque je travaille bien, que je suis bien entourée et que tout se passe bien pour moi en dehors du terrain, j’arrive à produire le meilleur.

Bartoli : "Tout a été parfait"
Bartoli lance les Bleues !
Bartoli et Cornet en simple

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.