Roger Federer
Le revers, clé de la réussite de Federer



Roger Federer a construit sa victoire sur Rafael Nadal en s’appuyant sur un revers flamboyant. Jamais, le Suisse n’avait été aussi performant sur ce coup face à son meilleur ennemi. Et cela se vérifie en chiffres.

La tactique entre Roger Federer et Rafael Nadal ne pouvait pas être différente de ce que l’on a connu pendant plus de dix ans. L’Espagnol a souvent cherché à pilonner le revers du Suisse. Mais à la différence des précédents duels, le revers à une main du Bâlois, si souvent inefficace, a été diabolique. Marc Rosset avait été impressionné : "Il a été gigantesque. Sans doute avait-il déjà voulu faire ça par le passé, mais les surfaces plus lentes l’en avaient empêché. Comme Dimitrov en demi-finale, il a tenu la diagonale pour attaquer Nadal plein champ côté coup droit. C’était fou."

Une étude dévoilée par le site tennisabstract démontre un chiffre clé de cette finale et qui confirme l’impression : pour la première fois, Roger Federer a remporté plus de 50% des points dans sa diagonale de revers. Par le biais d’un indicateur appelé le BHP (backhand potency), Rafael Nadal n’a gagné que 48% dans cette diagonale. Un chiffre qui change complètement le cours de la rivalité entre les deux hommes.



Tous les produits de Roger Federer sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.