Roger Federer Roger is Roger

Roger Federer remporte le tournoi de Rotterdam. Il domine Juan Martin Del Potro en finale, 6-1 6-4.

En indoor, c'est lui, le boss. Tel est le message envoyé par Roger Federer, aujourd'hui. Face à l'ami Juan Martin, la partie s'annonçait pourtant compliquée. La veille, l'Argentin avait offert une démonstration de force au public hollandais, contre Tomas Berdych. Ce dimanche, ce n'était pas le friable Tchèque de l'autre côté du court, mais un numéro trois mondial décidément terrifiant sur toutes les surfaces dures en salle. Ce numéro trois mondial n'a pas failli, à l'heure d'enquiller un 71ème titre. Une première manche expédiée, 6-1, et une deuxième somme toute solide malgré quelques frayeurs finales. Résultat : 6-1 6-4 en 1h26. Aucun break concédé, malgré sept occasions laissées à son adversaire. Un pourcentage de premières balles étonnamment médiocre - 49% - qui ne l'a pas empêché d'inscrire 65% des points joués sur son service.

C'était sa 101ème finale, c'est son 71ème titre, son premier en 2012, son deuxième à Rotterdam après 2005, sa neuvième victoire en 11 rencontres face à Del Potro. Réaction enthousiaste du champion : "C'est incroyable, ça fait sept ans que je n'étais pas revenu. J'espère remettre les pieds ici avant 2019. C'était une superbe semaine pour moi, sur le court mais aussi en dehors. C'est le début de la saison, et c'est un super début pour mon staff. C'était difficile d'enchainer la Coupe Davis et ce tournoi, mais je l'ai fait. D'ailleurs, j'ai réussi à rester positif malgré la défaite en Coupe Davis et c'était très important pour moi. J'ai peut-être gagné le premier set facilement, mais je savais que le deuxième n'allait pas l'être autant. J'ai dû me battre, et je me suis bien battu. J'ai essayé d'avancer dans le court, face à lui, mais aussi de changer les angles, le rythme et la vitesse de mes coups. Ca a fonctionné."

Voilà, il n'y a rien à ajouter. Roger is Roger.

0 commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pour laisser un commentaire, vous devez vous inscrire ou vous identifier