Moselle Open
Pouille : "Se rapprocher du Top 10"



Crédit photo : Arnaud Briand

Après un été fantastique, Lucas Pouille a décroché son premier trophée sur le circuit professionnel. À 22 ans, le Nordiste ne cesse de grandir. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter…

Lucas Pouille est un homme de parole. En débarquant de Zadar après une élimination en demi-finale de Coupe Davis, le Nordiste voulait relever la tête. Alors quoi de mieux que d’accrocher un premier trophée à son palmarès. La mission a été accomplie. Et avec brio. Une semaine au cours de laquelle le garçon de 22 ans a prouvé qu’il avait la capacité pour rebondir. "Il y a beaucoup de bonheur. En arrivant, j’avais dit que je venais ici avec l’objectif d’essayer de gagner mon premier titre. C’est plus facile de le dire. Je suis très content de l’avoir réalisé. C’était un objectif de fin de saison. Je savais que je me sentais bien. Même si j’avais perdu le match contre Cilic (en demi-finale de Coupe Davis), j’avais de bonnes sensations. Je savais que ça irait de mieux en mieux au fil de la semaine. Aujourd’hui (lire ce dimanche), physiquement je me sentais encore mieux que la veille. C’est sans doute pour cette raison que je pensais gagner. C’est encore plus bon de le faire en France, devant mes amis et mes proches."

"Je savais que ça allait arriver à un moment ou un autre"

Ce titre vient récompenser l’ensemble des efforts effectués au cours des derniers mois. Finalement, tout sauf une surprise. "Je savais que ça allait arriver à un moment ou un autre. En continuant de faire des efforts, en conservant cet état d’esprit sur le court, il y avait des chances d’en gagner un dans les semaines qui arrivaient. J’ai réussi ici. Je vais profiter ce soir avec mes amis. Mais dès demain, c’est reparti pour le travail avec d’autres objectifs avec Pékin et Shanghai avec l’envie d’aller chercher le maximum de points." Désormais 13ème à la Race, le Tricolore peut rêver secrètement de venir se mêler à la lutte pour les derniers strapontins au Masters de Londres.



Ce n’est pas le seul objectif du nouveau numéro 3 tricolore. Avec peu de points à défendre en fin d’année, il veut continuer à capitaliser pour grimper encore plus haut au classement. Dominic Thiem le dit lui-même : "On va vite le voir dans le Top 10."



Lucas Pouille détonne dans le tennis français, pour qui il constitue un véritable rayon de soleil, Son éducation, sa fraîcheur, sa sincérité, sa simplicité et son sens du travail sont autant d’atouts pour lui permettre de rêver encore plus grand. Ce trophée n’est qu’une première étape…

De votre envoyé spécial à Metz

Unibet est le site de paris en ligne partenaire de welovetennis.fr, alors il ne faut pas hésiter car une offre spéciale vous attend , cliquez ici !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.