Open d'Australie
Federer, c'est maintenant



La journée de vendredi marque le début du troisième tour avec une affiche très attendue entre Roger Federer et Tomas Berdych. Et face au Tchèque, le Suisse va savoir où il en est réellement après deux premiers tours moyens.

Au moment du tirage du sort, Roger Federer savait qu’il allait pouvoir se rôder avec deux premiers tours face à des joueurs issus des qualifications avant un choc face à Tomas Berdych au troisième tour. Les deux premiers matchs ont été avalés avec plus ou moins d’assurance : quatre sets face à Jurgen Melzer avec une sensation où le Bâlois était monté en puissance puis trois face à Noah Rubin sans vraiment maîtriser son sujet. A chaque fois, le Suisse a connu des trous d’air. Un aspect finalement logique pour un joueur qui a été absent pendant six mois et qui est encore en rodage. Le principal intéressé avait prévenu : il n’avait pas d’attentes particulières à Melbourne et même sur les premières semaines de son retour. Il voyait plus loin, à long terme. Néanmoins, le maestro de 35 ans se sent bien physiquement. Une bonne surprise dont il a pleinement conscience : "Si on m’avait dit il y a quelques mois que je serai au troisième tour dans un tel état physique, j’aurais signé tout de suite."

Berdych favori ? En tout cas, c'est lui le mieux classé

Fait rare pour un troisième tour du Grand Chelem, Roger Federer affrontera un joueur du Top 10. Une première étape avant, peut-être, une suite encore plus intense. Mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour. Pour voir plus loin, le Suisse doit dompter Tomas Berdych. Par rapport à ses deux premières sorties, il sait ce qu’il doit faire : "Je vais devoir élever mon niveau de jeu. Je connais le danger, il m’a déjà posé des problèmes par le passé. Il m’a battu plusieurs fois dans les grands tournois. S’il joue bien, il te bat sans que tu puisses dire un mot." Et pour la première fois, le Tchèque sera dans la peau du « favori », du moins du joueur le mieux classé. Un aspect à prendre en compte car cela peut rajouter une pression supplémentaire sur les épaules du dixième joueur mondial qui présente un bilan largement déficitaire face au maestro : 16-6 dont 3-0 à Melbourne et un dernier succès qui remonte à Dubaï 2013.

Une défaite et c’est la dégringolade au classement

Si ce duel va permettre à Roger Federer de savoir où il en est réellement, un revers aura des conséquences assez inhabituelles. Si le Suisse est éliminé au troisième tour par Tomas Berdych, il perdra les points de sa demi-finale de 2016. Autrement dit, cela entraînera une chute au classement au-delà de la 30e place mondiale ! La dernière fois que cela s'est produit remonte au 23 octobre 2000 avec une 34e place mondiale... Un autre temps. En attendant, Roger Federer cherchera à se rassurer sur ses capacités à pouvoir revenir vers les plus hauts sommets...

Tous les produits de Roger Federer sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.