Open d'Australie
Wawrinka, c'est costaud



Jo-Wilfried Tsonga, dernière chance française, a été éliminé en quarts de finale par Stan Wawrinka. Le Suisse a été très costaud dans les moments importants pour l’emporter 7-6(2) 6-4 6-3 après 2h14 de jeu. Avec cette qualification pour le dernier carré, le Vaudois assume son statut de favori et affrontera le vainqueur du duel entre Roger Federer et Mischa Zverev.

Le constat est terrible mais finalement tellement logique. À l’image de Gaël Monfils la veille, Jo-Wilfried Tsonga est passé à côté de son grand rendez-vous face à Stan Wawrinka. Si l’espoir a duré un set et demi, le Manceau a toujours mal négocié les moments importants de la rencontre. Tout l’inverse du triple vainqueur en Grand Chelem. Le premier set en est l’illustration parfaite où les deux hommes se montrent intraitables sur leur mise en jeu.

Un accrochage sur le court

Le Vaudois prend un ascendant en exploitant les erreurs du Tricolore en coup droit. Solide, il maîtrise le jeu décisif pour virer en tête. Au changement de côté, Wawrinka et Tsonga s’accrochent pour un regard. Les deux se rejettent la faute comme s’il s’agissait d’une dispute dans une cours de récréation. Finalement, le contentieux entre les deux remontent à la victoire de Wawrinka ici-même en 2014 avec depuis la célèbre finale de Lille en Coupe Davis (novembre 2014) et l’épisode du dîner.



Tsonga n’a pas élevé son niveau

Derrière, rien ne se passe comme le souhaite le Manceau. Alors qu’il profite d’un vilain jeu du protégé de Magnus Norman à 3-3, coupable de fautes bêtes, le 12e mondial réalise alors le premier break de la rencontre. Problème, il n’en profite pas. JWT passe complètement au travers en voyant son pourcentage de première chuter et commettre des vilaines fautes. Son impuissance en revers est également rédhibitoire à ce niveau. La suite est à sens unique (7-6(2) 6-4 6-3 en 2h14 de jeu). Jamais, « Jo » n’est parvenu à élever son niveau de jeu, capable de se transcender.

Wawrinka, le favori ?

Stan Wawrinka a quant à lui réalisé une « performance clinique », se montrant très performant dans les moments clés et décisifs de la rencontre. Le numéro 4 mondial démontre à quel point c’est un joueur fait pour les tournois du Grand Chelem. Il se qualifie pour sa troisième demi-finale à Melbourne, la huitième dans un Majeur (la sixième depuis 2015). Un dernier carré où il pourrait retrouver son compatriote et ami Roger Federer si ce dernier se défait de Mischa Zverev. Et si Stan the Man était en train de filer vers un nouveau sacre ?

Tous les produits de Stanislas Wawrinka sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.