Roland Garros
Roland Garros 2017 est lancé !



A moins de cinq semaines du début du tableau final, Bernard Giudicelli et Guy Forget ont tenu une conférence de presse pour présenter l’édition 2017 de Roland Garros. L’occasion de passer en revue plusieurs sujets. Voici ce qu’il faut retenir.

Sur la hausse du prize money…
A l’image des autres tournois du Grand Chelem, Roland Garros (28 mai au 11 juin) a décidé d’accroître son prize money. Guy Forget l’a annoncé ce mercredi matin lors de la présentation officielle du tournoi. Ainsi, la dotation globale va atteindre 36 millions d’euros, soit une hausse de 12%. "Nous avons fait un choix, celui de resserrer les écarts entre le vainqueur et les perdants du premier tour" a expliqué Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis. Ainsi les perdants du premier tour empocheront 35 000 euros (contre 30 000 en 2016). Les vainqueurs toucheront 2,1 millions d’euros (soit 100 000 euros supplémentaires). Les joueurs des qualifications enregistrent également une augmentation de 33%.



Sur la situation concernant Maria Sharapova…
Bernard Giudicelli (président de la Fédération française de tennis) a précisé que la décision concernant Maria Sharapova sera prise le 15 mai. L'annonce sera faite le mardi 16 mai à 19 heures par un Facebook live. Par ailleurs, il a rappelé que l'absence de Serena Williams (qui est enceinte) n'influencerait pas la décision. Le président de la Fédération française de tennis est également revenu sur la rumeur d'une possible invitation pour les qualifications. "Aujourd’hui, Maria Sharapova fait une demande de wild-card pour le tournoi de Roland Garros. Elle n’a pas fait de précision, explique Bernard Giudicelli. La décision n’est pas prise et faite comme le disent les anglo-saxons. Elle le sera le 15 mai et annoncée le 16 mai." Et le nouvel homme fort du tennis français n'a pas manqué de rappeler que le tournoi "n'était pas là pour faire un casting car un Grand Chelem n’est pas un opéra rock".



Sur la modernisation du stade…
Les spectateurs qui se rendront à Roland Garros du 28 mai au 11 juin auront la possibilité de voir l’évolution des travaux de modernisation du stade. Bernard Giudicelli l’explique : "En 2011, nous avons fait le choix de la qualité versus la quantité. L’édition 2017 marque la fin de l’an I du projet, qui se déroulera en quatre ans. Nous avons livré les bâtiments d’accueil, le PC de l’organisation, le PC de la sécurité, le nouvel accueil de la FFT et des médias (…) Il reste quelques recours mais qui ne sont pas suspensifs." Guy Forget précise que le tournoi se déroulera sur 15 courts (un 16e en cas d’intempérie) et que 11 courts d’entraînement, strictement identiques à Roland Garros, seront utilisés à Jean-Bouin, un espace entièrement refait à neuf l’année dernière.

Sur la sécurité renforcée...
Comme l'édition précédente, la sécurité sera maximale du côté de la Porte d'Auteuil. Bernard Giudicelli l'a rappelé : "Nous avons maintenu et renforcé le dispositif autour du stade, eu égard aux derniers événements qui ont touché des installations et activités sportives. Protéger les joueurs, le public ainsi que tous les acteurs du tournoi, est un impératif absolu. Il faut intégrer le temps de contrôle. Chacun doit comprendre que les points de passage obligatoires vont nécessiter une anticipation."

Sur la billetterie...
Si Guy Forget et Bernard Giudicelli ont justifié le choix de la double billetterie pour les demi-finales hommes comme une volonté de répondre à une demande de plus en plus importante et supérieure à l'offre, ils ont expliqué que la prochaine édition marquerait un tournant pour les licenciés. Explications du président de la FFT : "On amorce un virage pour la commercialisation de la billetterie pour 2018. Nous souhaitons nous diriger vers une politique de fidélisation et de reconnaissance, tant du côté des licenciés, des présidents, des compétiteurs et des bénévoles."

De votre envoyé spécial à Roland Garros

Tous les produits de Novak Djokovic sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.