Roland Garros
Wawrinka : "Sur une finale, tout peut arriver"



Deux ans après son sacre, Stan Wawrinka disputera une deuxième finale à Roland Garros. Le Suisse a réalisé une prestation somptueuse pour écarter Andy Murray en cinq manches (6-7(6), 6-3, 5-7, 7-6(3), 6-1) et 4h34 de jeu. Le Vaudois revient sur sa qualification et sa finale à venir face à Rafael Nadal.

Sur sa qualification pour la finale…
"C’était un match incroyable, jouer Andy Murray, le numéro 1 mondial, dans une ambiance exceptionnelle. Pour moi, il était important de rester concentré et zen sur tout ce que je faisais et même si j’étais mené deux sets à un. D’autant plus que j’avais eu beaucoup d’occasions au premier et au troisième set. Il faut l’accepter face à un joueur comme Andy. Il ne faut pas changer sa ligne de conduite et j’ai continué à faire ce que j’avais décidé de mettre en place. C’est ce qui a payé à la fin."

Sur Rafael Nadal, son adversaire en finale de Roland Garros…
"Rafa, c’est le défi ultime sur terre battue. Le fait de l’affronter peut enlever un petit peu de pression car jouer Rafa en finale de Roland Garros, personne ne sera favori face à lui et perdre serait presque normal. Rafa reste un monstre. On l’a vu cette année, il est pratiquement injouable sur cette surface. Il joue pour remporter son dixième titre ici, ce qui est quand même assez exceptionnel. Maintenant, sur une finale, tout peut arriver. Il va falloir trouver des solutions, être présent physiquement et mentalement pour lui rentrer dedans."

Sur l’aspect mental, lui qui a remporté ses trois finales de Grand Chelem...
"Cela me donne de la confiance car à chaque fois j’ai sorti mon meilleur tennis. Je sais ce qu’il faut faire pour gagner un Grand Chelem. Mentalement quand j’arrive dans cet environnement, dans cette confiance pour ces gros matchs, je sais que je ne vais pas lâcher. C’est comme si mon cerveau passait en mode automatique, je sais que je vais y aller. Je peux perdre des gros matchs, comme ce fut le cas en Australie, mais j’ai confiance en moi et dans tout le travail effectué."

Sur le fait qu’il soit toujours surpris de se retrouver à ce niveau…
"Je suis toujours dans cet état d’esprit d’être surpris en bien. Quand je rentre sur un court, peu importe l’adversaire, j’essaie de me mettre dans la peau de l’outsider. Je ne me dis pas que c’est normal d’être en demi-finale parce que je suis numéro 3 mondial. Il faut savoir savourer et profiter car je connais la douleur de la défaite. Quand je me dis que c’est ma quatrième finale en Grand Chelem, j’ai la banane car ce n’est pas normal, c’est quelque chose d’exceptionnel (sourire)."



De votre envoyé spécial à Roland Garros

Tous les produits de Stan Wawrinka sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.