US Open - SD Coup d'arrêt pour Bartoli

Christina McHale continue sa moisson dans le Top 10. Quelques semaines après avoir éliminé Caroline Wozniacki au deuxième tour de Cincinnati, elle s'est imposée face à Marion Bartoli, tête de série n°8, en deux sets 7-6, 6-2 au deuxième tour de l'US Open.

Marion Bartoli était pourtant bien rentrée dans son match, menant 5-3 dans le premier set. Puis 5-4 et 5-5. Là, tout a basculé lorsque Christina McHale a pris l'avantage à 6-5. Finalement c'est au tie-break que l'Américaine s'est imposée dans le premier set. Marion Bartoli n'a alors pas su se reprendre et a été menée dans le second set 3-0 avant de remonter à 3-2. Mais l'Américaine n'a rien lâché et s'est imposée 7-6, 6-2.

La Française n'a pas trouvé la clef pour contrer le jeu de McHale. Celle-ci, en remettant la balle souvent au milieu du terrain, ne laissait que peu d'angle à Marion Bartoli, qui a été l'auteur de 38 fautes directes pour 21 coups gagnants. L'Américaine a bousculé le jeu puissant de Bartoli en la déplaçant à de nombreuses reprises près du filet pour ensuite décocher un revers long de ligne parfait. Enfin, Christina McHale a compté sur ses déplacements rapides pour revenir dans le court à chaque fois que la Française tentait des coups croisés.

La bonne tactique de l'Américaine a donc payé, et a laissé Marion Bartoli au deuxième tour de l'US Open. Ce coup d'arrêt sera évidemment décisif dans la course aux Masters. La Française devra compter sur des contre-performances de ses rivales pour se qualifier et surtout se remettre de cette défaite.

Regardez l’US Open en direct sur Eurosport Player. Cliquez-ici !

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.