Wimbledon
Mannarino, la patience en plus



Gaël Monfils ne verra pas la deuxième semaine de Wimbledon, la faute à son compatriote Adrian Mannarino, vainqueur en cinq manches (7-6(3), 4-6, 5-7, 6-3, 6-2 en 3h29 de jeu). Le 51e joueur mondial s'est montré plus constant au cours d'un match disputé sur un faux rythme. Il retrouvera Novak Djokovic ou Ernests Gulbis en huitièmes de finale, son deuxième au All England Club.

Ce troisième tour franco-français opposait les deux finalistes malheureux des tournois de préparation qui ont précédé Wimbledon, Eastbourne et Antalya. Si la rencontre a été très disputée, elle s'est déroulée sur un rythme saccadé, ponctuée de baisses de régime récurrentes. Adrian Mannarino a conservé un niveau de jeu moyen relativement constant alors que le Parisien, auteur de 52 fautes directes, a alterné le bon et le moins bon. Néanmoins, ce troisième tour aurait pu échapper au 51e mondial, très friable mentalement (6 balles de break converties sur 23). Ce dernier a perdu son break d'avance dans les trois premières manches, cédant la seconde et la troisième, durant laquelle il a vendangé trois balles de set.

Malgré tout, le finaliste à Antalya a poursuivi ses efforts, finalement payants face à un adversaire branché sur courant alternatif. Le plus jeune des deux protagonistes affrontera Novak Djokovic ou Ernests Gulbis en huitièmes de finale. Ce sera sa deuxième apparition à ce stade de la compétition du Grand Chelem londonien. "Manna" tentera de faire mieux qu'en 2013, année qui avait vu Lukasz Kubot rallier les quarts à ses dépens.



Tous les produits de Gael Monfils sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.