Wimbledon
Venus Williams défie le temps



Après sa finale en Australie, Venus Williams poursuit sa belle saison à 37 ans. Ella a mis fin au parcours de Jelena Ostapenko pour rejoindre les demi-finales à Wimbledon (6-3, 7-5 en 1h13 de jeu). L'Américaine retrouvera Simona Halep ou Johanna Konta pour une place en finale.

Quel mental, quelle championne ! Malgré des problèmes personnels et les dix-sept ans qui la séparaient de son adversaire, Venus Williams s'est imposée sans vraiment trembler. La quintuple gagnante à Wimbledon a entamé la partie pied au plancher, ne laissant pas la moindre opportunité à la Lettone sur son service. Par la suite, la onzième joueuse mondiale a fait parler son mental au cours d'une deuxième manche dans laquelle Jelena Ostapenko est passée à deux points d'égaliser à un set partout (à 5-4). Cette dernière n'a manifestement pas digéré ses occasions manquées, qu'elle semblait ruminer en fin de match.

Elle voit sa série de 11 rencontres remportées consécutivement en Majeur prendre fin et devra progresser en deuxième balle pour retrouver le succès en Grand Chelem. En effet, la tenante du titre à Roland Garros n'a remporté que 38% des points derrière son second service. Insuffisant. De son côté, l'Américaine disputera les demi-finales au All England Club pour la deuxième année consécutive, face à Simona Halep ou Johanna Konta. Elle peut viser son huitième titre du Grand Chelem au regard de sa solidité au service, de son agressivité, mais aussi de son efficacité défensive mise en exergue ce mardi.



Tous les produits de Simona Halep sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.