Wimbledon
Konta fait rêver son Royaume



Johanna Konta est en demi-finales du Grand Chelem britannique grâce à sa victoire sur Simona Halep (6-7(2), 7-6(5), 6-4) ! Menée un set et 5-4 dans le jeu décisif de la deuxième manche, la numéro sept mondiale a renversé la partie pour se hisser dans le dernier carré. Pour rejoindre la finale, elle devra se débarrasser de Venus Williams.

Simona Halep doit se croire maudite. Après la finale de Roland Garros où elle a mené un set, un break, la Roumaine était à deux points de se qualifier pour les demi-finales de Wimbledon et donc d’accéder à la première place mondiale. La peur s’empare alors de la Roumaine qui se montre plus défensive. Et laisse donc passer une occasion en or de devenir la nouvelle reine du tennis féminin.

Konta dans l’histoire

Le mérite en revient surtout à Johanna Konta, car après la perte du premier set et le mini-break concédé dans le jeu décisif du deuxième set (5-4), elle n’a jamais lâché. Après avoir égalisé à un set partout, la septième joueuse mondiale est allée chercher tous les points avec une agressivité de tous les instants, réussissant au passage 48 coups gagnants ! Cette victoire est finalement méritée. Alors que la pression et les attentes sont immenses sur ses épaules, la joueuse de 26 ans met fin à 39 ans d’attente en succédant à Virginia Wade, dernière Britannique à avoir atteint le dernier carré au All England Club en 1978. Tout un Royaume se met à rêver avec elle pour, enfin, soulever le trophée qui fuit une joueuse britannique depuis 1977...



Tous les produits de Johanna Konta sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.