Wimbledon
Federer : "C'est magique"



Roger Federer est bien le plus grand. Le Maestro Suisse a remporté son dix-neuvième titre du Grand Chelem ce dimanche en surclassant Marin Cilic en finale de Wimbledon (6-3, 6-1, 6-4). Un huitième trophée sur le gazon britannique, sans perdre un set, qui le place un peu plus comme la légende du sport.

Sur son adversaire du jour, Marin Cilic...
"C'est cruel d'avoir fait un aussi beau tournoi et de se sentir mal en finale, mais j'espère qu'on se retrouvera sur d'autres courts pour en jouer des plus belles. Je tiens à le féliciter, car il a réalisé un parcours exceptionnel."

Sur ses records à Wimbledon...
"C'est très spécial. Wimbledon a toujours été mon tournoi préféré et le sera toujours. Mes idoles ont foulé le gazon ici, y ont marqué l'histoire, et grâce à eux, j'ai toujours eu l'impression que je pouvais devenir un meilleur joueur. Marquer l'histoire à mon tour ici, à Wimbledon, veut dire beaucoup pour moi. Mais en fait, je n'y ai pas beaucoup pensé pendant la journée, ou pendant la remise des trophées, j'étais juste tellement heureux de gagner Wimbledon une nouvelle fois, parce que ça a été une longue route, une route difficile pour revenir. Redevenir le tenant du titre ici est une sensation dont je veux profiter et savourer. Gagner ici pour la huitième fois veut dire beaucoup car marquer l'histoire de Wimbledon à ce niveau là est extraordinaire."

Sur son année 2017...
"2017 est une saison magnifique, je ne vois pas comment j'aurais pu faire mieux, à part rester encore plus de temps loin des courts, je ne sais pas ! Je vais repartir pendant six mois, et j'espère que chaque come-back sera aussi fantastique que celui-là (rires) ! Plus sérieusement, encore mieux que la victoire et le trophée aujourd'hui, c'est de pouvoir être en pleine forme. Ça fait beaucoup de bien, c'était tellement dur l'année dernière et nous avons tellement travaillé pour revenir. Avoir le trophée entre les mains et ne pas avoir perdu un set du tournoi, c'est magique. J'ai du mal à croire que j'ai atteint de tels sommets... Après ma blessure l'année dernière et les finales perdues contre Novak en 2014 et 2015, je n'étais pas sûr de revenir et de rejouer une finale ici."

Sur son futur...
"Je prévois souvent mes plannings avec un an d'avance, donc je me vois totalement jouer ici l'année prochaine. Mais c'est encore loin et avec ce qu'il s'est passé l'année dernière, je voudrais saisir l'opportunité de remercier les gens qui me soutiennent au bon moment, et leur faire comprendre que j'espère être là l'an prochain. Il ne peut pas y avoir de garanties, surtout à 35 ou 36 ans, mais le but, bien sûr, est d'être présent et de défendre mon titre. Jouer jusqu'à quarante ans ? Si le corps et la santé le permettent, pourquoi pas (rires) ! Il faudrait pouvoir se faire congeler deux ou trois jours avant le tournoi, puis sortir et s'entraîner un peu, pour ne pas se blesser ! Mais jouer Wimbledon et le gagner n'est pas vraiment la même chose, il ne faut pas l'oublier. En plus, je ne peux pas parier sur l'avenir parce que c'est en match qu'on voit vraiment ce que l'on vaut. On peut être en super santé, très bien s'entraîner, c'est pendant les matchs qu'on ressent la pression, les nerfs, et ce qu'on a dans l'estomac. Tout ce qui arrive dans la journée, avant le match, on ne peut pas le recréer à l'entraînement, c'est impossible. On ne sait pas comment son corps va réagir à la pression,si l'on va être tendu et ne pas pouvoir bouger. C'est pour ça qu'il faut prendre du temps entre les entraînements et la compétition, faire des pauses. A un certain moment, on doit jouer un minimum, sinon, on ne peut plus gagner du tout."

Sur son entourage...
"Ma femme est totalement d'accord pour que je continue, c'est elle est ma fan numéro 1. Aujourd'hui, mes quatre enfants sont tous présents, c'est génial ! Mes garçons n'ont aucune idée de ce qui se passe, c'est assez drôle, pour eux, c'est juste un terrain de jeu rigolo, mais j'espère qu'un jour ils comprendront ce que ça veut vraiment dire. Jouer devant eux, en tout cas, c'est très spécial. Mes filles comprennent un peu plus. En tout cas, c'est un moment génial pour notre famille."



Tous les produits de Roger Federer sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.