Wimbledon Bartoli : "Le travail finit par payer"

En conférence de presse, Marion Bartoli a décrypté son succès sur Sloane Stephens en quarts de finale à Wimbledon. Tout en se projetant sur la suite du tournoi, la Française tente d'expliquer sa réussite inattendue dans ce Wimbledon 2013.

Son match du jour
"Je mène 5-3 30-0 au 2e set. Et là, elle commence à se relâcher et à très bien jouer. Je sentais que le match tournait un petit peu. Je me suis efforcée de mettre de côté tout ce qui s'était passé avant pour jouer point par point. Quand je tourne à 6-5 en ma faveur, je me dis qu'en fait je perds 5-6 et que je dois impérativement la breaker pour aller au tie-break. Parfois je trouve des sources de motivation un peu bizarres ! Là, le but était de m'enlever de la pression. Je me suis donc placée mentalement dans une situation difficile car ça me fait sortir le meilleur de moi-même. Et j'ai fait un excellent jeu de retour pour conclure le match sur un très beau coup droit gagnant. J'aurais pu finir plus tôt mais il n'y a pas de scénario idéal, tout ce qui compte c'est de gagner à la fin."

Sa réussite à Wimbledon après une saison compliquée
"Pour être honnête je pense que tous mes soucis m'ont rendue plus forte. Et puis j'avais toujours dans un coin de la tête la croyance que je pouvais faire quelque chose de bien ici. En plus, dès que je mets les pieds à Wimbledon, j'ai le sourire jusqu'aux oreilles et tout se passe bien. Je ne sais pas trop pourquoi ! Le tennis est un sport un peu fou : me voilà en demies contre Kirsten Flipkens pour une place en finale de Grand Chelem. Et puis cela montre que je suis solide mentalement et que le travail finit toujours pas payer. Quelqu'un qui s'investit à 100% quoi qu'il arrive au quotidien est toujours récompensé à un moment donné. Tous les jours à l'entraînement j'ai donné le maximum et c'est ce qui me permet d'être à nouveau en demi-finales [...]."

La suite face à Kirsten Flipkens
"Si Kirsten en est là, c'est qu'elle a fait d'excellents matches. C'est vrai qu'elle est moins bien classée que moi, mais elle est dangereuse. [...] Je sais que si elle arrive insouciante, sur sa lancée, elle peut ne pas prendre conscience de l'évènement, réussir un super match et me sortir. Je vais me battre sur tous les points pour aller chercher ce match car elle ne me le donnera pas. Lisicki, Radwanska, Flipkens et moi-même, on sait qu'on a toutes une chance de l'emporter. Mais je vais rester concentrée sur chaque point et éviter de me projeter trop loin."

10 commentaires

1. Le mardi 02 juillet 2013 à 22:39, par Efty

Marion a bénéficié d'un heureux concours de circonstances, mais c'est le jeu. Et elle était déjà arrivée à ce stade, donc plus de la réussite que de la chance à proprement parler... Et il en sera de même au tour suivant : elle peut donc raisonnablement envisager la finale. En revanche, ensuite, si elle "le" fait, alors là, rien à dire : les deux sont intrinsèquement meilleures qu'elle, donc si elle triomphe, elle aura su vaincre le signe indien.

2. Le mardi 02 juillet 2013 à 22:52, par Arseballe

" Là, le but était de m'enlever de la pression. Je me suis donc placée mentalement dans une situation difficile car ça me fait sortir le meilleur de moi-même."
> Ça parait si simple ! Tous ces matchs retournés en sa faveur toutes ces années, juste grâce à ça. Qu'est-ce qu'elle s'impose à elle même cette fille quand même !

Tu trouves Lisicki "intrinsèquement meilleur" que Marion Efty ?

3. Le mardi 02 juillet 2013 à 23:17, par Arseballe
4. Le mardi 02 juillet 2013 à 23:43, par Efty

oui, lisicki me paraît être capable, sans être en surrégime, de tutoyer les meilleures. plus que marion, qui me semble un cran en dessous, nous en avons déjà parlé. Mais c'est largement aussi admirable d'arriver quand même au mental à la volonté à l'énergie ( et bien sûr avec un minimum de qualités, nous parlons là de joueuses de haut niveau...)

mais on a parlé de jo qui à RG pouvait refaire une yannick en 2013 trente ans après, c'est peut être marion qui va bénéficier d'une fenêtre favorable pour faire un gros truc. Ce ne sera pas de la chance, encore une fois, disons, de la réussite.....

5. Le mardi 02 juillet 2013 à 23:45, par Whom

Pas mal du tout ses tableaux. Il est clair que je préfère son coup de pinceau à son coup de raquette. :p

6. Le mercredi 03 juillet 2013 à 04:21, par PANGANI

Elle peint super bien, je suis choqué !
Elle est beaucoup plus sensible que la réputation qu'on lui a collé.

7. Le mercredi 03 juillet 2013 à 07:31, par realsurfer64

je te trouve un brin sévère Efty :)

le match de Marion hier fut remarquable à mon avis.

8. Le jeudi 04 juillet 2013 à 09:09, par mandoline

Marion Bartoli est une drôle de joueuse, avec son style peu orthodoxe, elle a un petit côté éléphant dans un magasin de porcelaine, mais c'est justement pour cela que je la trouve assez passionnante…

Mais comment fait-elle, avec une technique aussi approximative, pour en arriver là, car quand même, déjà une finale à Wimbledon, et là, encore une demi ! Oui, il y a chez elle quelque chose d'un peu maso qui me fascine, et qui fait que malgré ses gestes disgracieux, (ce service quand même invraisemblable !) malgré le manque de variété dans ses coups, je prends beaucoup de plaisir à la regarder…

Peut-être parce que c'est une des rares joueuses qui sait que son salut passe par le "dialogue" avec son adversaire, le mot "échange" avec elle prend tout son sens… Elle ne fait jamais un récital, pas de solo dans son style… Elle regarde de l'autre côté du filet ce qui se passe, et elle essaye de s'adapter… Elle n'a pas le choix… Et jamais elle ne renonce, elle cherche, encore et toujours, une solution… Quelle volonté ! Et elle ne se laisse jamais démonter…

D'ailleurs, avant hier, elle a été quand même fortiche de demander l'interruption du match au milieu d'un jeu et de déclencher l'hostilité du public londonien pas si sympathique et sport que ça… Mais elle s'en foutait la Marion, peut-être même qu'elle avait besoin de ce petit coup de sang…

L'insouciance de Flipkens contre la science de Bartoli, moi ça me fait envie, espérons que le dialogue entre ces deux jeunes femmes sera à la hauteur !

9. Le jeudi 04 juillet 2013 à 09:11, par Efty

je viens d'en parler sur le fil "gagner"

salut, mando.

bonne journée je vais filer...

10. Le jeudi 04 juillet 2013 à 09:16, par mandoline

merci… je vais me replacer là-bas…

Ajouter un commentaire

Pour laisser un commentaire, vous devez vous inscrire ou vous identifier