Wimbledon Bartoli : "Le travail finit par payer"

En conférence de presse, Marion Bartoli a décrypté son succès sur Sloane Stephens en quarts de finale à Wimbledon. Tout en se projetant sur la suite du tournoi, la Française tente d'expliquer sa réussite inattendue dans ce Wimbledon 2013.

Son match du jour
"Je mène 5-3 30-0 au 2e set. Et là, elle commence à se relâcher et à très bien jouer. Je sentais que le match tournait un petit peu. Je me suis efforcée de mettre de côté tout ce qui s'était passé avant pour jouer point par point. Quand je tourne à 6-5 en ma faveur, je me dis qu'en fait je perds 5-6 et que je dois impérativement la breaker pour aller au tie-break. Parfois je trouve des sources de motivation un peu bizarres ! Là, le but était de m'enlever de la pression. Je me suis donc placée mentalement dans une situation difficile car ça me fait sortir le meilleur de moi-même. Et j'ai fait un excellent jeu de retour pour conclure le match sur un très beau coup droit gagnant. J'aurais pu finir plus tôt mais il n'y a pas de scénario idéal, tout ce qui compte c'est de gagner à la fin."

Sa réussite à Wimbledon après une saison compliquée
"Pour être honnête je pense que tous mes soucis m'ont rendue plus forte. Et puis j'avais toujours dans un coin de la tête la croyance que je pouvais faire quelque chose de bien ici. En plus, dès que je mets les pieds à Wimbledon, j'ai le sourire jusqu'aux oreilles et tout se passe bien. Je ne sais pas trop pourquoi ! Le tennis est un sport un peu fou : me voilà en demies contre Kirsten Flipkens pour une place en finale de Grand Chelem. Et puis cela montre que je suis solide mentalement et que le travail finit toujours pas payer. Quelqu'un qui s'investit à 100% quoi qu'il arrive au quotidien est toujours récompensé à un moment donné. Tous les jours à l'entraînement j'ai donné le maximum et c'est ce qui me permet d'être à nouveau en demi-finales [...]."

La suite face à Kirsten Flipkens
"Si Kirsten en est là, c'est qu'elle a fait d'excellents matches. C'est vrai qu'elle est moins bien classée que moi, mais elle est dangereuse. [...] Je sais que si elle arrive insouciante, sur sa lancée, elle peut ne pas prendre conscience de l'évènement, réussir un super match et me sortir. Je vais me battre sur tous les points pour aller chercher ce match car elle ne me le donnera pas. Lisicki, Radwanska, Flipkens et moi-même, on sait qu'on a toutes une chance de l'emporter. Mais je vais rester concentrée sur chaque point et éviter de me projeter trop loin."

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.