WTA - Indian Wells
Mladenovic - Garcia : objectif les quarts



Pour la première fois depuis 2010, deux joueuses françaises seront au rendez-vous des huitièmes de finale d’Indian Wells. Et Caroline Garcia et Kristina Mladenovic entendent bien prolonger le plaisir.

Et si les problèmes liés à la Fed Cup permettaient à Kristina Mladenovic et Caroline Garcia de se tirer vers le haut en simple ? Pourtant, avant d'attaquer Indian Wells, les trajectoires des deux meilleures joueuses françaises étaient bien différentes. Après son premier titre WTA obtenu à Saint-Pétersbourg, Mladenovic a disputé une nouvelle finale à Acapulco et signé une victoire probante sur Karolina Pliskova, numéro 3 mondiale, à Dubaï. Pour Garcia, les déceptions s'accumulaient, dont la dernière au premier tour de Kuala Lumpur contre la modeste russe Anna Kalinskaya, 173e mondiale. Forcément difficile quand la priorité a été donnée à la carrière en simple.

Le succès sur Konta, le déclic pour Garcia ?

Mais le sourire est de retour dans le clan Garcia. Le succès au forceps sur Johanna Konta (11e mondiale) au tour précédent pourrait bien servir de déclic dans sa saison après des semaines bien compliquées et mouvementées. Finalement, c'est seulement la deuxième fois depuis janvier qu’elle enchaîne deux victoires consécutives après l’Open d’Australie (défaite au troisième tour). Svetlana Kuznetsova constitue la suite de son programme californien. La huitième joueuse mondiale mène 2-1 face à la Tricolore. Le seul succès de Garcia était sur dur extérieur à l’Open d’Australie 2015. Il y a un, dans la chaleur moite de Miami, Garcia s’était inclinée de justesse contre la Russe (4-6 6-2 7-6(6)). L’occasion de prendre sa revanche et de démontrer qu’elle est définitivement lancée en 2017.



Mladenovic reste sur sa lancée

De son côté, Kiki a aussi fait chuter une tête d’affiche en éliminant Simona Halep, numéro 4 mondiale (6-3 6-3). Même si la Roumaine effectuait son retour à la compétition dans la vallée de Coachella après avoir été éloignée du circuit pendant plus d’un mois en raison d’une blessure au genou, Kiki a réalisé une prestation solide. Si son tableau apparaît plus ouvert avec une opposition contre Lauren Davis, Mladenovic se méfie énormément de sa prochaine adversaire : "Je ne me considère pas comme favorite, a-t-elle déclaré dans les colonnes de L’Équipe. On est toutes les deux en forme. Elle, physiquement, c’est une bombe. Elle se déplace bien, elle est très explosive." Kiki ne se trompe pas. L’Américaine de 23 ans réalise un très bon premier trimestre avec un titre à Auckland, deux quarts de finale consécutifs, à Doha puis Dubaï et une 13e place à la Race (9e pour Mladenovic, ndlr).



Sept ans après Marion Bartoli et Aravane Rezaï, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia entendent bien faire mieux avec une qualification pour les quarts de finale. Si l’aventure se poursuit, elles se rapprocheront encore un peu plus du Top 20 (elles doivent atteindre le dernier carré pour cela). De quoi donner un surplus de motivation.

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 56, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.