WTA - Miami
Kerber peut-elle se reprendre ?



Alors que le tournoi de Miami a débuté cette semaine, Angélique Kerber jouera son premier match en Floride face à la Chinoise Ying-Ying Duan. L'Allemande, qui affiche une forme oscillante depuis le début de l'année, est une numéro un mondiale sans convaincre. Si 2016 avait été sa saison phare, elle n'arrive pas à confirmer cela en 2017. La Floride sera-t-elle la scène de son réveil tennistique ? Tentative de réponse.

Une demie à Dubaï, un quart à Brisbane, deux huitièmes de finale à l'Open d'Australie ainsi qu'à Indian Wells, et c'est à peu près tout. Le début de saison d'Angélique Kerber ressemble plus à celui d'une joueuse du Top 10 voire du Top 20 qu'une numéro un mondiale en puissance. 9 victoires contre 6 défaites, ces dernières souvent cuisantes comme face à Elina Svitolina ou Daria Kasatkina qui l'ont toutes les deux battue deux fois. Aucun succès contre une des 20 meilleures filles à la WTA, et une victoire contre Ana Konjuh 36ème au classement comme référence. Des statistiques qui pointent plusieurs manques pour la Brêmoise, qui a bien du mal à gérer son nouveau statut : celle de favorite derrière la légende Serena Williams. L'Américaine avait d'ailleurs réussi à récupérer sa place au sommet de la WTA, mais une blessure l'ayant empêché de jouer Indian Wells et Miami, c'est bien l'Allemande qui trône de nouveau sur le circuit. Mais pour combien de temps ?

Un problème de jeu

Pourtant, "Angie" refuse l'idée d'une mauvaise gestion de la pression autour d'elle, comme elle le disait en conférence de presse durant le Media Day, elle a "toujours été habituée à gérer cette pression, ce n'est pas un problème (pour moi)". Alors quel est le problème ? Et s'il venait finalement de son jeu ? La gauchère de 29 ans avait produit un formidable tennis l'année dernière, renversant tout sur son passage, même Serena Williams en finale de Grand Chelem à Melbourne. Ce "tennis-mojo" semble s'être envolé en ce premier trimestre 2017, et il n'est pas certain de revenir aussi vite qu'il est parti. Car pour jouer d'une telle façon, il faut également une énorme dose de confiance en soi, ce que l'Allemande semble avoir perdu depuis quelque temps.

Le réveil à Miami ?

Alors cette confiance peut revenir, c'est sûr, mais il faudra pour cela qu'elle enchaîne de nouveau les victoires. Et quoi de mieux que Miami pour commencer cette opération reconquête ? La Brêmoise avait atteint les demi-finales lors de la précédente édition, ne tombant que face à une très bonne Victoria Azarenka. Cette année, la Biélorusse n'est pas là, tout comme Serena Williams. Une bonne nouvelle pour Kerber qui aura très certainement appris de sa déconvenue à Indian Wells où elle avait perdu contre Elena Vesnina, future vainqueure du tournoi. La numéro un mondiale l'assume, elle n'avait "pas joué (son) meilleur tennis" contre la Russe, et elle assure que "ce n'est que le début de l'année, (elle) se sent très bien, les entraînements sont de bonne qualité et (elle) pense encore que ça peut être une grande année". Pour (enfin) le vrai départ d'une numéro un mondiale en puissance ?

Tous les produits de Angelique Kerber sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.