WTA - Stuttgart
Sharapova, le retour



Suspendue 15 mois, Maria Sharapova effectue son grand retour à la compétition ce mercredi à Stuttgart.

"J’ai purgé ma peine, donc pourquoi s'acharner ? Y a-t-il une raison de continuer à me punir ? Moi, je n'en vois pas." Maria Sharapova ne mâchait pas ses mots lors de son entretien au Parisien Magazine le 14 avril dernier. Quinze mois après son contrôle positif au meldonium à l’Open d’Australie 2016, la Russe est de retour à la compétition à Stuttgart. Mais celui-ci ne cesse de faire débat. Pour retrouver la compétition, l’ancienne numéro 1 mondiale a bénéficié d’une wild-card de la part des organisateurs. Une faveur qui n’est pas vraiment du goût de tout le monde. A commencer par Angelique Kerber comme le rapporte l’AFP : "C’est un tournoi allemand, des joueuses allemandes auraient besoin d’invitation."

Que doit faire Roland Garros ?

Les wild-cards constituent un sujet épineux. Sharapova a été invitée par Stuttgart donc, mais également par les tournois de Madrid et de Rome. Double lauréate de Roland Garros, Maria Sharapova a plaidé sa cause auprès de Bernard Giudicelli (président de la Fédération française de tennis) en marge du dernier tournoi d'Indian Wells. Le Grand Chelem parisien se prononcera uniquement le 15 mai. The Telegraph évoque une possible wild-card pour… les qualifications de la Porte d’Auteuil. Pas sûr qu'elle en soit ravie.



Autre problème, le fait que le tournoi de Stuttgart débute lundi, soit deux jours avant la fin de sa suspension. Pour contourner le problème, l’organisation lui permet d’effectuer son premier tour… mercredi, comme une tête de série. En attendant et comme elle ne pouvait pas pénétrer au sein du site du tournoi, Sharapova s’entraînait dans un club de la ville, jouant presque à cache-cache avec les médias.



Cornet : "On ne devrait pas lui dérouler le tapis rouge"

Les joueuses émettent beaucoup de réserves quant à son retour. Interrogée par L’Équipe, Alizé Cornet avait été honnête sur le sujet : "On ne devrait pas lui dérouler le tapis rouge. En plus, elle a largement les moyens de revenir sans qu'on l'aide comme ça. Maria est une très grande championne, eh bien, qu'elle nous le montre. Malheureusement, le tennis reste du business... Mais, moralement, c'est pas bien."

Le business justement, parlons-en. En parfaite businesswoman, Maria Sharapova a soigné son retour en accordant très peu d’interviews. La communication, elle connaît et elle sait donner le tempo quand elle le souhaite. Néanmoins, cela va-t-il lui assurer un bon accueil du grand public ? Les spectateurs de Stuttgart donneront une réponse ce mercredi lorsqu’elle rentrera sur le court pour défier Roberta Vinci…



Tous les produits de Maria Sharapova sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.