AccueilAbu Dhabi2014, C'EST PARTI !

2014, C’EST PARTI !

-

Ta‐da‐ta‐dam ! C’est la reprise ! Tous à vos postes ! Si la saison ne redémarre officiellement que dimanche, la traditionnelle exhibition qui se déroule à Abu Dhabi lance les hostilités. Le Mubadala World Tennis Championship rassemble, en effet, quelques uns des meilleurs joueurs du monde qui en profitent pour se jauger après d’intenses semaines de préparation. 

Ah, que cela fait plaisir de vous proposer à nouveau un beau programme du jour ! C’est notre petit cadeau personnel en ce lende­main de Noël. Voici le déroulé des matches, ce jeudi, aux Emirats :

Tennis Complex

A partir de 17h00 (heure locale – 14h00 heure française)

David Ferrer (ESP) – Stanislas Wawrinka (SUI)

Pas avant 19h00 (heure locale – 16h00 heure française)

Jo‐Wilfried Tsonga (FRA) – Andy Murray (GBR)

On l’avait quitté sur une défaite bien déce­vante face à Kei Nishikori, au deuxième tour, à Bercy. Jo‐Wilfried Tsonga fait son retour sur les courts à Abu Dhabi. Et pas n’im­porte quel retour… Il affronte, pour l’oc­ca­sion, le grand reve­nant Andy Murray, que l’on n’avait plus vu depuis les barrages face à la Croatie et une victoire sur Ivan Dodig, 6–4 6–2 6–4. Andy piaffe d’im­pa­tience après avoir été écarté du circuit pour récu­pérer d’une opéra­tion du dos. Lui a mené sa réédu­ca­tion durant plusieurs semaines, avant de se préparer soigneu­se­ment. Ce sera peut‐être lui l’homme fort d’un début de saison qui voit souvent les joueurs tâtonner, en manque de repères. Voici donc pour Jo un test gran­deur nature face à un garçon qu’il n’a plus dominé depuis le premier tour de l’Open d’Australie 2008. L’Australie est une terre impor­tante pour ces deux gars‐là, une terre de souve­nirs et de perfor­mance… Jo serait bien inspiré de retrouver de la confiance face à l’Ecossais juste avant de se rendre au pays des kangou­rous. Plus facile à dire qu’à faire, c’est sûr !

Tsonga va devoir s’accrocher face au grand revenant Andy Murray

Auparavant, dans la journée, sur les très beaux courts du Tennis Complex d’Abu Dhabi, Stanislas Wawrinka et David Ferrer vont offrir une oppo­si­tion sympa­thique. Ferrer, qui vient de se séparer de son entraî­neur, Javier Piles, aura‐t‐il retrouvé la forme ? Malgré un tournoi de Bercy réussi, il avait encaissé quelques bien déce­vantes défaites durant le deuxième semestre 2013. Avant de terminer la saison sur un échec face… à Stan’ lui‐même, au Masters, 6–7(3) 6–4 6–1. Car le Suisse, de son côté, doit surfer sur sa bonne dyna­mique. D’ailleurs, au jeu des confron­ta­tions passées face à Ferrer, Wawrinka mène 3–2 depuis 2012. On cher­chera deux‐trois ensei­gne­ments de cette rencontre, même s’il reste encore deux semaines avant l’Open d’Australie.

Demain, à Abu Dhabi, ce sont les cadors des cadors qui entrent dans l’arène : Rafael Nadal et Novak Djokovic. Le premier jouera contre le vain­queur du match Ferrer‐Wawrinka ; le second face au vain­queur du match Tsonga‐Murray. Les deux perdants de ce jeudi s’af­fron­te­ront dans une rencontre pour la cinquième place. Cela promet… Rafa a un mois de janvier idéal qui l’at­tend puisque le Majorquin n’a que des points à prendre – il n’avait fait son retour qu’en février l’  »année passée ». Il enta­mera ensuite un véri­table mara­thon jusqu’à Roland Garros. Novak, lui, va pouvoir tester (un bien grand mot) sa colla­bo­ra­tion avec Boris Becker avec, en ligne de mire, Melbourne où il est triple tenant du titre. Un point de passage impor­tant dans sa recon­quête de la première place mondiale. Evidemment, on n’at­tend pas vrai­ment encore d’effet Boris – il faut laisser du temps au temps -, mais, tout de même, la présence de l’Allemand aux côtés du Serbe nous fait un petit quelque chose…

Bref… De belles jour­nées de tennis en pers­pec­tive, n’est‐ce pas ! Cela vous avait manqué ?

Article précédentLes jeunes de 2014
Article suivantLe programme de jeudi