Accueil Au revoir Monsieur Ljubicic
Array

Au revoir Monsieur Ljubicic

-


Il est venu, les yeux rougis par les larmes, le grand Ivan. Unanimement reconnu pour ses qualités humaines et son profes­sion­na­lisme exem­plaire, Ljubicic quitte un circuit ATP qu’il affec­tionne tant. Au‐delà du cham­pion, papy Ljubi a toujours fait figure de grand frère et ce, même auprès des plus grands : « Quand je suis arrivé sur le circuit, il m’a donné des conseils qui me sont encore précieux » raconte Novak Djokovic, « Ivan, c’est mon ami. Un mec exem­plaire sur et en dehors du terrain » rajoute Roger Federer. A 33 ans, 10 titres ATP, 1 coupe Davis, une demi‐finale à Roland Garros (2006) et 10 169 964 dollars de prize‐money, le Croate tire sa révé­rence. Extraits de ses adieux à la presse.

 » Aujourd’hui,mon esprit était de partout, sauf sur le court. Je suis rentré dans le match dans le second set mais je pense que ce n’est pas le sujet. Je n’y étais pas du tout physi­que­ment, j’ai juste essayé de rester calme émotion­nel­le­ment. C’était très dur, j’ai remué 20 ans de ma vie dans ma tête. Ce que j’ai ressenti sur le court était très beau mais main­te­nant il est temps de passer à autre chose. J’ai tout essayé pour retenir mes larmes mais aucune astuce n’a marché (rires). (…) Ce sport est devenu telle­ment physique. Les meilleurs joueurs sont dans une forme excep­tion­nelle. Quand on me demande encore comment battre un mec comme Nadal ou Djokovic, pour moi il n’y a pas de réponse, tant ce type de joueur est complet, hyper‐professionnel et tech­ni­que­ment impla­cable.(…) Je vais donc prendre un peu de temps pour moi. Beaucoup de gens sont déjà venu me voir pour me proposer des projets mais pour l’ins­tant je vais me retirer. J’aimerais aider ce sport au mieux mais je n’ai pas de choses précises en tête pour le moment. Je vais m’oc­cuper de ma famille, mes enfants sans avoir besoin de faire nos valises toutes les semaines. C’est défi­ni­ti­ve­ment la chose qui va le moins me manquer (rires). »


De votre envoyée spéciale à Monte‐Carlo

Le livre « Grand Chelem, mon amour » est dispo­nible. Retrouvez les 40 matches de légendes de la décennie 2001–2011. Un livre de la rédac­tion de GrandChelem/Welovetennis.

Instagram
Twitter