AccueilActuBercy, c’est parti !

Bercy, c’est parti !

-

Aujourd’hui débute le dernier Master 1000 de l’année au Palais Omnisport de Paris Bercy. Rendez‐vous décisif pour les quelques derniers préten­dants à une quali­fi­ca­tion pour la Masters Cup de Londres, et bien sûr impor­tant pour tous les autres joueurs, en sa saveur parti­cu­lière de dernier coup de collier de la saison (avant le Masters pour ceux qui y parti­ci­pe­ront), le BNP Paribas Masters présente cette année un plateau exceptionnel.

Tous les meilleurs en seront

Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray, Juan Martin Del Potro, Jo‐Wilfried Tsonga, Fernando Verdasco, Nikolay Davydenko, Fernando Gonzalez, Robin Soderling, Gilles Simon… Tous les meilleurs excepté Andy Roddick (blessé au genou, le numéro 6 mondial a préféré se ménager en vue du Masters de Londres) seront de la partie cette année à Paris‐Bercy. De quoi augurer un spec­tacle de qualité, nourri d’af­fiches allé­chantes et de matches indécis. Parfois souf­frant d’un manque de top players, le BNP Paribas Masters peut réel­le­ment se vanter d’avoir réuni cette année tous les grands noms de la petite balle jaune.

Jo, Gaël et Gilles, peut‐on y croire ?

Jo‐Wilfried Tsonga, tenant du titre, se présente à Bercy usé par une saison qu’il a disputée dans son inté­gra­lité pour la première fois de sa carrière. Un effort sur le long terme qu’il n’avait effec­ti­ve­ment jamais connu jusqu’a­lors, régu­liè­re­ment stoppé par des problèmes physiques. Contraint à l’abandon au premier tour à Valence la semaine dernière pour cause de douleurs aux poignets, le Manceau aura fort à faire pour conserver son titre. Après un premier match rela­ti­ve­ment facile sur le papier (Hanescu ou Montanes), Tsonga devra proba­ble­ment croiser le fer avec Gilles Simon puis éven­tuel­le­ment Rafael Nadal en quarts de finale. Autre enjeu majeur pour le Français, la quali­fi­ca­tion pour le Masters de Londres, mathé­ma­ti­que­ment toujours possible, à condi­tion de soulever à nouveau le trophée dimanche. Gilles Simon quant à lui est éliminé de la course au Masters. Il n’empêche que le Niçois voudra proba­ble­ment finir l’année sur une bonne note au POPB. Avant de peut‐être retrouver Tsonga en huitièmes, Gillou devra sortir le vain­queur du match Grosjean – Ljubicic. Enfin, Gaël Monfils qui se disait « cramé » la semaine dernière suite à son élimi­na­tion en huitièmes de finale à Valence, n’a pas été gâté par le sort. Exempté de premier tour, la Monf devrait affronter Stanislas Wawrinka au second avant de peut‐être défier Roger Federer en huitièmes. 

Les autres Français

Six autres trico­lores sont engagés cette semaine à Bercy, en atten­dant les quali­fiés. Dans le haut de tableau, PHM débu­tera face à Troicki, Benneteau contre Petzschner et Santoro face à Blake. Dans la partie basse, Michael Llodra défiera l’Allemand Benjamin Becker, Jérémy Chardy se frot­tera à Juan Monaco tandis que Sébastien Grosjean en découdra avec Ivan Ljubicic. Richard Gasquet quant à lui figure pour la deuxième année d’af­filée sur la liste des absents. Après sa demi‐finale quali­fi­ca­tive pour le Masters acquise en 2007, le Biterrois n’a plus mis les pieds sur le central du POPB. En cause cette année, ce contrôle positif à la cocaine de mars dernier qui le trai­nera devant le TAS le mardi 10 novembre, alors que le tournoi battra son plein.

La der des der de Marat Safin

Enfin, comment ne pas évoquer Marat Safin qui termi­nera sa carrière à Bercy ? Le Russe, vain­queur en 2000, 2002 et 2004 sur le central du POPB sera honoré par les orga­ni­sa­teurs du tournoi qui lui remet­tront un trophée surprise. Marat, véri­table chou­chou du public, jouera son premier tour face à un qualifié.

Instagram
Twitter