Accueil Actu “Comme lors d’un concert de rock !”

“Comme lors d’un concert de rock !”

-

Andy Murray est venu confier sa satis­fac­tion en confé­rence de presse après avoir bat­tu Robin Söderling hier, 6–2, 6–4, en à peine 1h20 de jeu. Avec cette vic­toire, l’Ecossais a fait un beau pas vers la demi-finale, mais rien est encore joué.

“Je pense avoir livré un grand match tac­ti­que­ment. J’ai vrai­ment pra­ti­qué un ten­nis intel­li­gent. Le court est rela­ti­ve­ment lent pour un tour­noi indoor, mais j’ai bien uti­li­sé mon slice et dis­til­lé quelques amor­ties qui m’ont bien réus­si. La fin de match a été plus accro­chée, avec beau­coup de longs échanges, mais j’ai pu tenir bon. J’ai sur­tout cher­ché à le faire jouer beau­coup de balles en situa­tion incon­for­table. Et j’ai sor­ti de bons passing-shots lorsque les cir­cons­tances l’exigèrent. J’ai sou­vent été sur la défen­sive, c’est vrai, mais je n’ai pas dévié de ma tac­tique et cela a payé. C’est un grand tour­noi et tout le monde veut y pro­duire son meilleur ten­nis. L’ambiance est élec­trique, comme lors d’un concert rock. Il y a un bruit pas pos­sible avec cette musique qui sort des baffles aux chan­ge­ments de côté. Je suis content, mais je ne m’emballe pas. J’ai livré un excellent match, mais je peux jouer de façon affreuse mardi.”

Avec cette vic­toire, Murray s’é­loigne d’un scé­na­rio catas­trophe, comme il l’a­vait vécu l’an­née der­nière où le Britannique avait été éli­mi­né pour avoir gagné un jeu de moins que l’Argentin, alors qu’ils étaient tous deux à éga­li­té de points avec Roger Federer.

Instagram
Twitter