AccueilActualitéD.Pound : "Ils peuvent s'estimer heureux"

D.Pound : « Ils peuvent s’estimer heureux »

-

Interrogé par la presse flamande, Dick Pound, ancien direc­teur de l’Agence Mondiale Antidopage, consi­dère les mesures prises à l’en­contre de Xavier Malisse et Yanina Wickmayer comme justes, voire clémentes. Il met l’ac­cent sur la respon­sa­bi­li­sa­tion de joueurs qui, selon lui, devraient se prendre en main.

« Malisse et Wickmayer peuvent s’es­timer heureux avec une suspen­sion d’un an. Les deux joueurs ont commis trois infrac­tions au système. La première, ça peut être une erreur. La deuxième, aussi. Mais pour la troi­sième, il n’y a pas d’ex­cuse. Ils savaient qu’ils encou­raient une sanc­tion. Je dirais même qu’ils s’en tirent bien avec une suspen­sion d’un an. Ils peuvent remer­cier le président du Tribunal anti­do­page flamand. Il ne faut pas être physi­cien pour comprendre que le système des wherea­bouts fait partie du code anti­do­page mondial et qu’il est néces­saire à la lutte contre le dopage. Les athlètes doivent être respon­sables. Malisse et Wickmayer ne sont plus des enfants, hein ! »

Des propos qui prêtent à discus­sion dans le cas Wickmayer : la Belge affirme, elle, ne pas avoir été suffi­sam­ment informée àla mise en place du système.