AccueilDe Schepper n'est plus vierge
Array

De Schepper n’est plus vierge

-

Voici un nouveau joueur fran­çais qualifié pour le second tour à Roland Garros ! Bénéficiaire de l’abandon d’Albert Montanes après quatre jeux joués, le Bordelais fran­chit pour la première fois de sa carrière le premier tour du Grand Chelem fran­çais. Sacré veinard…

On peut dire ce qu’on veut, Kenny De Schepper est quand même un sacré chan­ceux. Et un joueur un peu para­doxal… Lui qui n’a jamais fait mieux qu’un quart en ATP 250 et n’a jamais gagné la moindre rencontre en Master 1000 présente tout de même le luxe d’avoir disputé un huitième de finale à Wimbledon l’an passé. Un parcours qu’il avait déjà pu réussi grâce à quelques coups de chance comme le forfait de Marin Cilic. Bis repe­tita à Roland donc !

Engagé au premier tour face à Albert Montanes, le joueur fran­çais n’a pas forcé­ment été vernis : un Espagnol pour débuter un tournoi sur terre, il y a quand même mieux. Mais le sort a tourné en faveur de Kenny, puisque son adver­saire a dû aban­donner au bout de quatre jeux à cause d’une bles­sure à la cheville. Le voilà donc au deuxième tour où la possi­bi­lité d’af­fronter James Ward ou Tommy Robredo (encore un !) peut s’of­frir à lui. Interrogé par nos soins il y a quelques semaines, le Bordelais expli­quait sa vision des choses quand on lui deman­dait s’il était un joueur fait pour les grands matchs : « Je ne sais pas ce que je suis mais… je joue les matchs comme ça vient ! Mais j’aime bien les gros matchs, quand il y a du public, c’est quelque chose qui donne envie de jouer, c’est clair. »

A confirmer au prochain tour donc, mister Kenny !