AccueilDi Pasquale: "Je dois faire mon job"
Array

Di Pasquale : « Je dois faire mon job »

-

Invité du Journal du Tennis sur SudRadio, Arnaud Di Pasquale a pris la parole au sujet de l’équipe de France de Coupe Davis. Le Directeur Technique National a ainsi évoqué le tirage au sort de l’édi­tion 2016 sans oublier, bien évidem­ment, sa rela­tion avec Arnaud Clément. Quelque chose qui semble doulou­reux, toute­fois, il estime ne pas avoir failli à sa mission.

Sur le premier tour de Coupe Davis face au Canada
« C’est un tirage diffi­cile quand même ! Bon, c’est un bon point de rece­voir. Toutes les équipes sont dures à jouer aujourd’hui, et puis on connait le groupe en face… Milos Raonic, Vasek Pospisil, plus un très bon joueur de double, bien qu’âgé. Il faudra donc très bien jouer. Concernant le lieu et la surface, on y est pas encore. C’est en mars, ça nous laisse le temps d’échanger avec les joueurs pour le lieu et la surface. »

Sur sa rela­tion avec Arnaud Clément, ami de longue date
« Oui c’est très dur, évidem­ment… L’internaute qui a posé la ques­tion est très bien renseigné ! C’est une période compli­quée, mais il faut faire la part des choses. Arnaud est quel­qu’un de formi­dable, d’ex­cep­tionnel. Il a toujours tout donné, en Coupe Davis ou dans sa carrière en général. On ne remet pas l’homme en ques­tion ! Mais on doit fédérer un groupe compliqué, avec pour objectif de remporter cette Coupe. C’est l’am­bi­tion de la fédé. On a donc essayé de disso­cier, car c’est indis­pen­sable. Je suis convaincu que ce ne doit pas être évident pour lui, y compris de m’en­tendre parler ici. Je dois faire mon job, je suis mandaté par le président… C’est une déci­sion du bureau fédéral. Arnaud a conscience que j’ai fait mon travail. L’exposition média­tique était très forte, ça n’a pas faci­lité les choses… »

Sur un Gael Monfils bien silen­cieux depuis la nomi­na­tion de Noah
« S’il n’a pas parlé c’est parce que les médias n’ont pas réussi à l’ap­pro­cher ! Mais il est en ligne avec tout ce qu’il se dit, sur la même longueur d’onde que ses coéqui­piers au sujet du retour de Yannick. Il est très motivé. »

Sur la rumeur Courteau pour le poste d’entraîneur
« C’est vrai qu’il y a davan­tage d’apai­se­ment après beau­coup, beau­coup de remous. Yannick a été nommé, désor­mais la prochaine étape c’est son staff. Il le monte comme il l’en­tend ! Mais c’est sûr que Loïc fait partie des meilleurs entraî­neurs fran­çais, donc il est sur la liste. »

=> GrandChelem n°48 en télé­char­ge­ment gratuit
Retrouvez gratui­te­ment et en inté­gra­lité le numéro 48 « L’union fait la force » de notre maga­zine GrandChelem.. Bonne lecture !

Article précédentLe programme des demies
Article suivantLe programme de vendredi