AccueilActualitéDIP : "Le Grand Chelem le plus exigeant"

DIP : « Le Grand Chelem le plus exigeant »

-

Arnaud Di Pasquale, actuel DTN de la Fédération fran­çaise de tennis, a abordé le tirage au sort des Frenchies pour la quin­zaine pari­sienne. Si il estime que les Bleus ont un coup à jouer, ils devront se méfier des premiers tours. 

« Ils ont une belle carte à jouer. Après, il faut aller jusqu’en huitièmes, ce n’est pas simple. La on parle des têtes de série, des têtes d’affiche, mais avant d’arriver en huitièmes de finale il y a trois gros matches à faire. Il va falloir se rassurer sur les premiers tours, ne pas passer trop de temps, ne pas dépenser trop d’énergie. On sait que Roland‐Garros est certai­ne­ment le Grand Chelem le plus exigeant car physi­que­ment ça demande des ressources impor­tantes, ce qui influence sur le mental. C’est aussi ce qui fait toute la diffi­culté de ce Grand Chelem sur terre battue. »

De votre envoyé spécial à Roland‐Garros