AccueilDjokovic, à l'heure au rendez-vous
Array

Djokovic, à l’heure au rendez‐vous

-

Le Serbe a promis à Jelena Gencic d’aller cher­cher ce titre à Roland. Pour l’ins­tant, Novak Djokovic tient parole. En venant à bout fort logi­que­ment de Tommy Haas en quart de finale 6–3 7–6(5) 7–5, il rejoint Rafael Nadal pour ce qui sera le choc de la quinzaine…

« Je me rappelle de la conver­sa­tion qu’on a eue il y a encore 15 jours a propos de Roland Garros. Elle m’a dit que c’était le tournoi que je devais gagner. » « Elle », c’est Jelena Gencic. Décédée samedi dernier, l’an­cienne coach de Novak Djokovic comp­tait beau­coup pour le numéro 1 mondial. Très affecté par sa mort, le Serbe n’avait d’ailleurs pas parti­cipé à sa confé­rence de presse tradi­tion­nelle après sa victoire sur Dimitrov au dernier tour. Pour autant, ce Roland est main­te­nant pour lui bien plus qu’une affaire d’ordre sportif. C’est main­te­nant une affaire de coeur.

Contre Tommy Haas en quarts, Novak partait forcé­ment favori. Même si l’Allemand a été très impres­sion­nant en huitièmes en écra­sant Mikhail Youzhny, le numéro 1 a un rang à tenir, et, on ne le répé­tera jamais assez, un objectif à atteindre. Le début de match n’a d’ailleurs pas dérogé à la norme : derrière son service, Novak est intou­chable. Trois jeux blancs dans le premier set, un break confirmé et la manche est dans la poche. En face Tommy se défend bien, il n’a pas vrai­ment à s’en vouloir. La deuxième manche laisse d’ailleurs entre­voir quelques espoirs pour le vétéran. Plus tran­chant sur ses mises en jeu, il tient bon et vole vers un tie‐break. Il s’y offre deux mini‐breaks. Mais c’est insuf­fi­sant face aux trois que se procure le Djoker. Tommy est en colère, Tommy peste contre lui‐même. Comme souvent. Deuxième set pour Djokovic.

Le troi­sième aurait pu être anec­do­tique, mais encore une fois, le talent et la volonté de Haas parlent. Djokovic breake à 1–1 ? Haas débreake dans la foulée. Djokovic réci­dive à 3–3 ? Haas choisit le moment où le Serbe peut servir pour le match pour reprendre le service de ce dernier. Bon, derrière, le physique de l’Allemand commence à plier. Nole le sent et balance ses frappes les plus lourdes. Il termine sur un jeu blanc et un revers long de ligne sur le score de 6–3 7–6(5) 7–5. Le rendez‐vous est pris avec Rafael Nadal. En temps et en heure…

Pour suivre la quin­zaine de Roland Garros sur TWITTER avec WELOVETENNIS :

Pour suivre Rémi Cap‐Vert : c’est ici

Pour suivre Pauline Dahlem : c’est ici