Accueil Djokovic : « Donner le meilleur de moi‐même »
Array

Djokovic : « Donner le meilleur de moi‐même »

-

Novak Dkokovic ren­contre des dif­fi­cul­tés cette année. L’année der­nière le Serbe était sur un nuage et trans­for­mait tout ce qu’il tou­chait en or. L’or qu’il convoi­tait avec tant d’obs­ti­na­tion lui a échap­pé au Jeux Olympiques… Pire encore, Nole n’a pas rame­né la moindre médaille, bat­tu par Juan Martin del Potro dans la petite finale. Avec la sai­son sur dur qui com­mence, il va essayer de retrou­ver les som­mets sur sa sur­face de pré­di­lec­tion.


« Il y a beau­coup de tour­noi à venir et ils se jouent sur ma sur­face de pré­di­lec­tion, donc j’es­saie­rai d’u­ti­li­ser ça pour don­ner le meilleur de moi‐même. »

Battu suc­ces­si­ve­ment par Nadal à Roland‐Garros, Federer à Wimbledon et Andy Murray aux Jeux Olympiques, Nole a du mal face aux membres du top 4 cette année.

« J’ai fait de bons matchs à Wimbledon et aux JO. J’aurais sou­hai­té aller plus loin dans ces tour­nois mais on ne peut pas tou­jours tout avoir. Il y a beau­coup de très bon joueurs sur le cir­cuit et je suis tom­bé sur des adver­saires meilleur que moi, tout spé­cia­le­ment aux Jeux Olympiques. Andy mérite sa médaille d’or.(…) Ce n’est pas la pre­mière ni la der­nière fois que je perds. Je dois juste en prendre acte et cor­ri­ger ces erreurs pour deve­nir plus fort. Jouer sur dur désor­mais ren­dra mon jeu for­cé­ment plus per­for­mant. Je vais ten­ter de mettre ça en place sur les pro­chains évènements. »

Tenant tu titre à Toronto, Novak Djokovic va ten­ter de conser­ver son titre en rem­por­tant son cin­quième Master 1000 de la saison.


« C’est génial d’être de retour à Toronto. J’ai eu beau­coup de suc­cès au Canada ces der­nières années et j’a­dore reve­nir jouer ici. J’ai beau­coup de sou­tien de la part des gens des régions d’ex Yougoslavie qui se sont ins­tal­lés ici. Les Canadiens aiment le ten­nis et les joueurs. Je suis fier de faire par­tie de cet évènement. »

Son entrée en tour­noi se fera face à Bernard Tomic, le jeune pro­dige aus­tra­lien qu’il à bat­tu lors de leur deux der­nières rencontres.


« Je me suis entrai­né beau­coup fois avec lui. Avec son style de jeu il pré­fère les sur­faces rapides car il joue beau­coup a plat. Mais il a de la varié­té et beau­coup de talents. Il a des coups vrai­ment inat­ten­dus, il peut être très dangereux. »

Instagram
Twitter