AccueilDjokovic hésite encore
Array

Djokovic hésite encore

-

Renoncer au tournoi de Monte Carlo, ou jouer avec le risque d’ag­graver sa bles­sure ? telle est la ques­tion que se pose toujours le numéro un mondial Novak Djokovic à trois jours de son entrée en lice dans le tournoi moné­gasque. Pas ques­tion pour lui de s’en­gager dans une compé­ti­tion sans être en mesure de se défendre à 100%. Et à en croire Julien Benneteau, qui s’est entraîné avec lui aujourd’hui, Novak est loin de sa meilleure forme. Il est apparu « craintif » et « a éffectué zéro dépla­ce­ment ». Le Serbe, qui n’a cessé d’en­voyer des signes rassu­rants quant à l’état de sa cheville ces derniers jours, a annoncé qu’il pren­drait sa déci­sion défi­ni­tive mardi, avant d’ajouter qu’il aurait certai­ne­ment déjà renoncé à jouer s’il ne s’agis­sait pas du tournoi de Monte‐Carlo. Présent aujourd’hui en confé­rence de presse, Nole est revenu sur les raisons de son atta­che­ment parti­cu­lier à ce tournoi, et a expliqué pour­quoi il espère à tout prix rentrer sur le court mercredi :

 » Parce que je vis ici, parce que je m’entraîne ici, parce que c’est l’endroit où je passe la grande majo­rité de mon temps lorsque je ne suis pas en tournoi. J’y ai beau­coup d’amis, beau­coup de soutien et cela me donne une moti­va­tion supplé­men­taire pour être en forme et prêt. Et je ferai le maximum. C’est un endroit très parti­cu­lier pour moi. Le fait que je sois sur les courts de tennis depuis trois jours de suite est en soi un bon signe. Cela ne veut pas dire que je suis sûr d’être à 100% de mes capa­cités mercredi, pour entrer en lice dans le tournoi, mais je suis opti­miste, oui. Beaucoup plus qu’en début de semaine ! Je ne suis pas encore en pleine posses­sion de mes moyens, mais je progresse de jour en jour à l’entraînement et je mets de plus en plus d’énergie chaque jour. Mais ce qui est sûr, c’est que vu le niveau extrê­me­ment élevé du tournoi, si je ne m’estime pas à 100%, je n’irai pas sur le court. »


Benneteau : « Djokovic est craintif »

Djokovic et Murray, collés serrés
Williams et l’exemple Djokovic

Article précédentSidorenko titré à St Dié
Article suivantA vos pronos !