AccueilActualitéDjokovic : "La guerre nous a rendu plus fort"

Djokovic : « La guerre nous a rendu plus fort »

-

Dans un docu­men­taire diffusé sur la chaîne améri­caine CBS, avant hier, Novak Djokovic est revenu sur son enfance en Serbie et sur la guerre qui a frappé son pays dans les années 90. Il explique qu’il passait des heures à se cacher dans des sous‐sols pendant les bombardements.

« Nous étions réveillés chaque nuit à deux, trois heures du matin pendant deux mois et demi à cause des bombes qui tombaient. Mais j’ai toujours essayé de garder les meilleures souve­nirs de cette époque. Je voulais me rappeler les quelques jours posi­tifs, où nous n’avions pas besoin d’aller à l’école et je pouvais plus m’en­traîner à faire du tennis. La guerre nous a rendu plus forts, plus solides. Elle nous a rendu plus affamés, on avait faim de succès. Nous avions plus de diffi­cultés pour réussir dans la vie, en tant que Serbes en raison du passé, en raison de notre histoire. Pour s’en sortir, on a dû se montrer plus forts, plus persévérants. »

La raquette de Novak Djokovic, ici !