AccueilDjokovic sans pitié pour Nadal !
Array

Djokovic sans pitié pour Nadal !

-

On est encore sous le choc ! Novak Djokovic a tout simple­ment écrasé Rafael Nadal en quarts de finale. Si on s’attendait à une rencontre extrê­me­ment disputée et indé­cise, Nole a très vite tuer le suspense en s’imposant en trois manches sèches, 7–5 6–3 6–1, après 2h26 de jeu. Le Serbe est en demi‐finale de Roland‐Garros. Pour, l’Espagnol, ce revers sonne comme la fin d’une époque…

On pouvait s’at­tendre à tout. Mais imaginer une telle démons­tra­tion rele­vait de l’im­pen­sable. Pourtant c’est bien ce qu’il s’est produit sur le court Philippe‐Chatrier ce mercredi. Novak Djokovic a tout simple­ment surclassé Rafael Nadal dans ce que l’on pensait comme le match de l’année. Le premier set a tenu toutes ses promesses. Après avoir pris un départ canon en menant 4–0, Nole s’est ensuite fait rejoindre par Rafael Nadal (4–4). Puis le numéro 1 mondial a obtenu plusieurs balles de set à 5–4, toutes manquées, avant de fina­le­ment réussir à empo­cher cette première manche 7–5 sur sa sixième balle de set. Un premier set bouclé en 1h05. On se dit que le combat sera âpre.

La deuxième manche est disputée. Le Serbe semble un cran au‐dessus. Un ascen­dant qui se confirme lors­qu’il break sur sa deuxième oppor­tu­nité à 4–3. Le troi­sième set est un récital du numéro un mondial. Le nonuple vain­queur des lieux est écrasé. Imaginez, 45 coups gagnants à 16 pour le protégé de Boris Becker… Le Djoker semble injouable et avance sans aucune faille. Ce revers, le deuxième à Paris pour Rafa après celui de 2009 contre Robin Soderling, marque très certai­ne­ment la fin d’une époque…

Novak Djokovic, qualifié pour les demi‐finales, n’aura pas énor­mé­ment puisé dans ses réserves. Avant une demi‐finale peut‐être contre Andy Murray (le Britannique mène actuel­le­ment deux manches à rien contre David Ferrer), on ne voit pas qui pour­rait empê­cher le patron du tennis mondial de soulever son premier trophée Porte d’Auteuil…

De votre envoyé spécial à Roland‐Garros


Temps forts N. Djokovic – R. Nadal Roland… par roland­garros

Article précédentNadal, 2e défaite en 10 ans
Article suivantNadal ovationné