AccueilDouceur de vivre pour Djokovic...
Array

Douceur de vivre pour Djokovic…

-

Qu’est‐ce qu’il est tran­quille, quand il débute à Roland Garros, Novak Djokovic ! Pour ne rien changer aux années précé­dentes, le Serbe n’a pris que trois sets pour sortir son premier adver­saire, Joao Sousa, sur le score de 6–1 6–2 6–4. Jérémy Chardy le sait déjà, il faudra un exploit incroyable pour sortir ce bonhomme.

Boum‐boum, boum‐boum… Vous l’en­tendez ? C’est le coeur de Rafael Nadal qui doit battre à fond ! Et pas seule­ment parce qu’il joue en ce moment sans se ménager, mais car son plus grand rival sur ce Roland Garros 2014 a débuté, et bien débuté Porte d’Auteuil. Opposé à Joao Sousa, Novak Djokovic n’a en effet, comme bien souvent, pas du tout tremblé pour rentrer dans son tournoi. Très vite en jambes, il a su prendre la première manche en 33 minutes. Mais le Portugais ne s’est pas toujours laissé faire, se procu­rant notam­ment des balles de break et luttant sur chacun de ses services mis en danger.

Pas de quoi pour autant semer le doute dans le regard d’acier qui anime Novak dans ces moments‐là. Profitant d’une inter­rup­tion, le Serbe a même plai­santé avec un ramas­seur de balles sur son banc, provo­quant ainsi l’hi­la­rité du public. Preuve s’il en est que son cerveau est bien capable de faire deux choses bien distinctes à la fois ! Au prochain tour, ce sera Jérémy Chardy qui tentera de mettre des bâtons dans les roues du numéro 2 mondial. Peine perdue quand on sait qu’en huit confron­ta­tions, le natif de Pau n’a jamais pris le moindre set à ce monstre de sang froid…

LES HITS DE ROLAND GARROS

  1. Federer évoque Nadal
  2. Federer ne se mouille pas
  3. Berdych fait le buzz