AccueilFederer à terre !
Array

Federer à terre !

-

Les têtes tombent à Madrid ! Après le numéro un mondial Novak Djokovic, sorti par Grigor Dimitrov mercredi, c’est au tour du tenant du titre Roger Federer de prendre la porte du tournoi espa­gnol, au stade des huitièmes de finale. Le Suisse s’incline en trois manches, 6–4 1–6 6–2 face au Japonais Kei Nishikori et cède par la même occa­sion sa deuxième place à l’Ecossais Andy Murray.

Difficile retour à la compé­ti­tion pour Roger Federer. Le Suisse, qui n’avait pas disputé le moindre match depuis sept semaines –et son élimi­na­tion en quart de finale d’Indian Wells‐ enten­dait retrouver ses sensa­tions à Madrid. Après s’être baladé au premier tour face à un Radek Stepanek des mauvais jours, Federer est tombé dans le piège tendu par Kei Nishikori. Sans être étin­ce­lant aujourd’hui, le 16ème joueur mondial a tout simple­ment mieux géré les moments impor­tants du match, écar­tant cinq balles de set et s’emparant du service de Federer à trois reprises. Et pour­tant, lorsque Roger a recollé à une manche partout (6–1), on le pensait enfin rentré dans son match et sur le chemin de la victoire, mais sa qualité de service s’est dégradée et son manque de compé­ti­tion s’est cruel­le­ment fait ressentir. Au final, Federer s’incline 6–4 1–6 6–2 et passe à côté d’une occa­sion de prendre sa revanche sur Rafael Nadal, qu’il aurait pu retrouver en demi‐finale du tournoi. Si cette défaite constitue une contre­per­for­mance, il ne faut pas oublier qu’il s’agissait seule­ment du deuxième match de Roger sur la surface depuis le mois de septembre dernier. Il devra donc affiner son jeu sur terre au tournoi de Rome, dernière échéance majeure avant Roland Garros. En atten­dant, cette défaite permet à Andy Murray d’être certain d’occuper la deuxième place du clas­se­ment ATP, avant même de rencon­trer Gilles Simon ce soir. 

Quant au Japonais Kei Nishikori, il enre­gistre là sa huitième victoire face à un membre du top‐10. Une victoire impor­tante car elle lui permet d’accéder aux quarts de finale du Masters 1000 de Madrid, où il retrou­vera le local Pablo Andujar. Un adver­saire à sa portée, qui a profité de l’abandon de Daniel Gimeno Traver en cours de match aujourd’hui. En cas de victoire, Kei Nishikori pour­rait se mesurer au roi de la terre battue Rafael Nadal pour ce qui serait sa deuxième demi‐finale en Masters 1000 (après Shanghai en 2011).


Federer « déçu »


Federer, des défaites qui font tâche

Nishikori s’offre Federer !