Accueil Actu Federer : “C’était agréable de vivre nor­ma­le­ment en famille pour une fois”

Federer : “C’était agréable de vivre normalement en famille pour une fois”

-

Interrogé par le Shweizer Illustrete plus sur sa vie quo­ti­dienne que sur celle de cham­pion, Roger Federer nous a per­mis d’en­trer dans sa vie pri­vée lors de cette année tou­chée par la pan­dé­mie du Covid-19 où bles­sé, il a été contraint de ne rien faire : “J’ai déjà vécu une situa­tion sem­blable me concer­nant, c’é­tait en 2016 lorsque j’é­tais prin­ci­pa­le­ment à la mai­son après mon opé­ra­tion au genou. Je dois dire que cette année s’est pas­sée aus­si vite qu’une per­sonne en tour­née. Ce qui était nou­veau pour nous, c’est que nous étions enfin au même endroit. Nous avons pu faire des plans : que faisons-nous ce mer­cre­di, et ensuite ? Et puis il y avait tou­jours de nou­velles situa­tions et règles aux­quelles nous devions nous adap­ter, c’é­tait quelque chose de com­plè­te­ment nou­veau. De toute façon, nous sommes tou­jours ensemble en famille, que ce soit en tour­née ou non, mais là, le stress est vrai­ment tom­bé. « Papa a encore un match » ou « Ne sois pas trop bruyant le matin parce que papa n’est pas allé se cou­cher avant trois heures du matin après un match ». C’était agréable de vivre nor­ma­le­ment en famille pour une fois. Au final, ce que j’ai fait le plus sou­vent ? Etre le chauf­feur des petits”

Instagram
Twitter