AccueilFederer fait le job
Array

Federer fait le job

-

Roger Federer s’est tranquillement qualifié pour le deuxième tour de Roland Garros aux dépens du Slovaque Lukas Lacko (6–2 6–4 6–2 en 1h24). Une entrée en lice propre et maîtrisée qui permettra au Suisse d’affronter Elias ou Schwartzman mercredi pour une place en seizièmes de finale.

On n’avait plus vu Roger Federer à l’oeuvre depuis sa défaite au premier tour à Rome face à Jérémy Chardy. Son match du jour contre Lukas Lacko nous a bien rassurés sur son état de forme. Vif et rapide sur les jambes, régu­lier et décisif dans ses frappes, le Suisse a parfai­te­ment maîtrisé son sujet contre un joueur au jeu plat et tendu qui lui convient si bien. Un à deux breaks par set, 40 coups gagnants, 19 fautes directes seule­ment, aucune balle de break à sauver : bref, Roger a maîtrisé.

Au second tour, il affron­tera un joueur qu’il connait moins : soit le Portugais Gastao Elias, 178e mondial, soit l’Argentin Sebastian Schwartzman, 109e mondial. Mais d’ici mercredi, le Suisse aura le temps de parfai­te­ment se préparer pour un match qui pour­rait, à nouveau, être expéditif.

La réac­tion du Suisse, en confé­rence de presse : « Je suis content d’avoir fait un bon départ ici à Paris. J’ai rapi­de­ment vu que je jouais bien, que les sensa­tions étaient bonnes. Et j’ai donc vite su que j’au­rais mes chances dans ce match. Il fallait les saisir, c’est ce que j’ai fait, et je suis donc très satis­fait de mon match au final. Le match a été plutôt simple, j’avais les choses sous contrôle. Surtout sur mes jeux de service, il n’y pas eu de moment dange­reux. C’est toujours agréable les matchs comme cela. »

De votre envoyée spéciale à Roland Garros

Article précédentYouzhny, ce fighter
Article suivantFederer évoque Nadal