AccueilFederer fait le point
Array

Federer fait le point

-

En confé­rence de presse à Shanghai, Roger Federer s’est exprimé sur plusieurs sujets. Le Bâlois a notam­ment évoqué le retour de Rafael Nadal à la place de numéro un mondial. En diffi­culté cette année, il a fait le point sur son jeu et son ressenti. Il a aussi prouvé qu’il était motivé pour revenir au plus haut niveau en 2014. Extraits.

Sur Nadal
« Il y a un an, des personnes disaient qu’il ne joue­rait plus jamais. Un an plus tard, il rede­vient numéro un. Les choses vont vite dans le tennis, ce qui est bien. D’un autre côté, l’in­verse peut se produire parfois. Les gens écartent des joueurs un peu trop vite. Je suis très content que Rafa se soit prouvé à lui‐même, et au reste du monde, qu’il ne faut pas enterrer un joueur comme lui. L’US Open a été une incroyable victoire. Il a lui‐même prouvé à maintes reprises cette année qu’il mérite d’être numéro un mondial. Personne ne le contredit. »

Sur son déclin

« Après une année diffi­cile en 2012, notam­ment les JO, je savais que cette année allait être plus tran­quille. Je m’at­ten­dais proba­ble­ment à ne pas être aussi perfor­mant et aussi occupé à jouer des matches et des tour­nois. Maintenant que les quatre Grand Chelem sont passés, on réflé­chit un peu. Mais je reste vrai­ment concentré pour finir fort. Je pense que mon jeu est en train de revenir, ce qui est très impor­tant. Il faut rester positif et s’en­traîner dur chaque jour. »

Sur 2014

« Je me sens bien menta­le­ment, l’année prochaine devrait être une bonne année à nouveau. Je n’aurai pas beau­coup de points à défendre, spécia­le­ment dans des moments clés que je consi­dère comme mes favoris. C’est pour cette raison que je me projette déjà vers 2014. Mes attentes et mes objec­tifs sont toujours aussi impor­tants. Ca ne chan­gera jamais. Tant que je serai physi­que­ment et psycho­lo­gi­que­ment prêt, il n’y a pas de raison que je ne joue pas des grands matches. C’est pour­quoi je me projette, pour conti­nuer a prendre part à ces matches. »

Le livre « Roger, mon amour » est dispo­nible. Attention quan­tité limitée ! 

Instagram
Twitter